Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

" Songs from Home " Fred Hersch

Publié le par Guillaume Lagrée

Fred Hersch par Juan Carlos HERNANDEZ

Fred Hersch par Juan Carlos HERNANDEZ

" Songs from Home "

Fred Hersch

Palmetto Records

Sorti le vendredi 11 décembre 2020

En concert à Paris, France, au Bal Blomet, vendredi 25 et samedi 26 juin 2021 à 20h

Fred Hersch: piano, compositions (6 & 7)

Lecteurs piano, lectrices forte, je vous ai maintes fois chanté les louanges du pianiste américain Fred Hersch. Pour des concerts parisiens en solo et en trio. Fred Hersch adore jouer en public malgré sa timidité apparente. Avec le confinement dû à la pandémie de Covid 19, le voici privé de ce plaisir. Il a donné des concerts sur Internet pendant des mois, chaque jour à 13h (heure de New York) depuis sa maison dans les forêts de Pennsylvanie, aux Etats-Unis d'Amérique. Du genre de la forêt nationale d'Allegheny. Une maison dans les bois, construite autour d'un piano à queue de 7 pieds (2,13m), un vrai crocodile de chez Steinway, modèle B. 

Là bas, aidé par d'autres pianistes (Dan Tepfer pour le placement des micros, Benoît Delbecq pour le mixage et la production. 2 artistes très favorablement connus de nos services) , Fred Hersch s'est installé seul au piano pour jouer les musiques qu'il aime, celles qui lui réchauffent l'âme. Au frais pendant la chaleur d'août 2020.

Très peu de compositions personnelles mais tout de même, un hommage à la femme de sa vie, sa mère, Florette Hersch, native de Virginie Occidentale. D'où le titre de cette ballade " West Virginia Rose " (6). Un air démarqué d'une vieille chanson française dont le titre m'échappe. Je vous laisse le retrouver, lecteurs piano, lectrices forte.

Au gré de ses envies, Fred Hersch nous promène du Jazz des années 20 avec le joli foxtrot " After You've gone " (3. Cf extrait audio au dessus de cet article) aux oeuvres de collègues jazzmen et compositeurs avec " Consolation. A Folk song " de Kenny Wheeler (8) et une poignante version de " Solitude " de Duke Ellington  (9), un titre parfaitement d'actualité en temps de confinement.

Fred Hersch est né en 1955. C'est un enfant des 60's. Outre le Jazz, il  a grandi baigné dans la Pop Music . Il a une façon unique de jouer ces jolies mélodies. Ainsi " All I want " de la Canadienne Joni Mitchell (4) et surtout " When I am sixty four " des Britanniques John Lennon et Paul Mac Cartney (10). Cf vidéo sous cet article.

Fred Hersch a désormais 65 ans et il peut jouer cette chanson d'amour sans crainte ( Auras tu toujours besoin de moi? M'aimeras tu toujours quand j'aurai 64 ans? ). Il a trouvé l'homme de sa vie, Scott Adams, celui avec qui il est confiné dans les forêts de Pennsylvanie

Lecteurs piano, lectrices forte, pour aérer votre esprit, surtout si vous n'avez pas la chance de vivre dans le calme et l'espace des bois de Pennsylvanie, écoutez l'album " Songs from home " de Fred Hersch. Bon voyage.

 

La photographie de Fred Hersch est l'oeuvre de l'Inextinguible Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

Partager cet article
Repost0

Gloire à Olivier Calmel, Grand prix de la SACEM!

Publié le par Guillaume Lagrée

Olivier Calmel

Grand prix SACEM du jeune compositeur de musique classique et contemporaine

 

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de Musique) vient de décerner ses 20 grand prix à 20 artistes.

Parmi eux, figure pour le Jazz, Thomas Enhco dont ce blog n'a jamais parlé. Volontairement. Sa musique ne me fait aucun effet. Jusqu'ici. Il peut évoluer et moi aussi.

Comme jeune compositeur de musique classique & contemporaine est récompensé un pianiste, claviériste et compositeur maintes fois célébré sur ce blog, Olivier Calmel.

Gloire à Olivier Calmel! Que les Dieux et les Muses le protègent!

Par ailleurs, Maxime Le Forestier reçoit un prix spécial de la SACEM et c'est bien mérité tant il a écrit de belles chansons. 

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, en plein accord avec la SACEM et moi même, je vous recommande vivement de savourer la musique d'Olivier Calmel sans modération. En vente libre sans ordonnance. Abus recommandé pour la santé.

 

 

Partager cet article
Repost0

" Le déclic créatif " Yaron Herman

Publié le par Guillaume Lagrée

" Le déclic créatif 

Vivez la magie de la créativité au quotidien "

Yaron Herman

Fayard, Paris, 2020, 288p, 20€

 

Lectrices piano, lecteurs forte, ce blog ne vous a jamais parlé du pianiste de Jazz Yaron Herman. Ce n'est pas un oubli. Je suis hermétique à sa musique. Jusqu'à présent. Il peut évoluer et moi aussi.

Yaron Herman ne se destinait pas à devenir pianiste. Il voulait être basketteur professionnel quand, à 16 ans, un incident en match l'a contraint à changer de vie et de passion. Il s'est mis au piano.

Eric Le Lann s'est mis sérieusement à la trompette en étant immobilisé des mois à 18 ans suite à un accident de la circulation, renonçant à devenir footballeur professionnel mais Eric jouait déjà auparavant, avec son père, dentiste et trompettiste. 

Dans son premier livre, " Le déclic créatif ", Yaron Herman nous explique, avec des mots simples, en français (qui n'est pas sa langue maternelle) et des exemples plein de bon sens une méthode pour épanouir notre créativité, en tout domaine.

Yaron Herman nous décrit son parcours personnel de débutant tardif affrontant des jeunes cracks qui jouaient les concertos pour piano de Sergueï Rachmaninov (1873-1943) à 8 ans ou jouaient d'oreille le bruit d'une imprimante à celui de musicien reconnu internationalement. 

Son livre est un " Discours de la méthode " de la créativité mais dans le style d'un homme cosmopolite du XXI° siècle, pas dans celui de René Descartes. 

8 parties au programme:

I. La rencontre. La rencontre décisive qui déclenche la créativité. Pour lui, le piano. Pour vous, lectrices piano, lecteurs forte, n'importe quel instrument, même s'il n'est pas de musique.

II. La permission. Personne n'a vous à permettre d'être créatif. A vous de vous le permettre, quel que soit votre âge, sexe, religion, condition sociale.

III. La créativité, mode d'emploi. Il existe des méthodes d'improvisation. Pourquoi pas de créativité?

IV. Retour sur Terre. Eviter les pièges (se comparer, paresser, chercher des soutiens). Ecouter ses émotions.

V. L'habitude créative. " Le talent, sans travail, n'est qu'une sale manie " (Georges Brassens). Citation qui ne figure pas dans ce livre mais résume bien cette partie. Victor Hugo écrivait chaque jour, à heures fixes, en prose ou en vers. Dans la masse, avec un tel talent au départ et tant de travail, des chefs d'oeuvre apparaissent forcément.

VI. C'est magique. La créativité c'est magique. Vous le savez déjà, lectrices piano, lecteurs forte mais il est bon de le rappeler. Quand un sportif joue dans la Zone, quand un musicien est inspiré par l'instant qui vient couronner des années de travail, il est inoubliable. Pour moi, comme spectateur, c'est Pete Sampras pliant André Agassi en 3 sets en finale de Wimbledon 1999 (Il était injouable aujourd'hui reconnurent André Agassi et son entraîneur Brad Gilbert après le match) ou Eric Le Lann & Sylvain Luc (guitare) improvisant au rythme de la pluie qui tombait sur le toit du théâtre des Jacobins de Dinan un soir d'octobre. Comme acteur, ce sont certains articles de ce blog où des musiciens me disent se reconnaître ou mes émissions de radio où des auditrices vénérées et des auditeurs vénérables se disent stimulés par le choix des musiques et leur mise en valeur.

VII. Bienvenue dans les résistances. Les résistances, c'est tout ce qui veut vous empêche de créer mais ne doit jamais prendre le contrôle de vous, lectrices piano, lecteurs forte. Yaron Herman trouve ici une comparaison éclairante. Des enfants à l'arrière d'une voiture, dans un long voyage, même attachés, disposant de quoi dormir, jouer, manger et boire, peuvent crier et pleurer. Normal. Ce sont des enfants. Par contre, ils n'ont pas le droit de conduire la voiture.

VIII. L'enjeu. Qu'est ce qui en jeu dans l'expression de votre créativité, lectrices piano, lecteurs forte? La vie bonne, chère aux philosophes. Pas nécessairement longue mais utile socialement car l'homme est un animal social et épanouissante personnellement car la vie est trop brève pour se la gâcher. L'auteur termine par les Dix commandements de la créativité. Ayant moi aussi reçu les Dix commandements dans mon éducation morale et religieuse, cette référence me parle. 

En résumé, ce livre sur la créativité n'est pas le premier sur le sujet. C'est le premier que je lis pour ma part.

Je l'ai dévoré tant il m'a parlé, contrairement à la musique de Yaron Herman d'ailleurs. Le raisonnement est simple et facile à suivre. Le style est clair, truffé d'exemples parlants et de citations pertinentes. Chaque chapitre se termine par des conclusions brèves qui permettent d'en tirer l'essentiel. La méthode décrite est applicable dans la vie courante du comptable affairé ou de la chevrière occupée.

En illustration sonore, deux Maîtres pour Yaron Herman qui ne figurent pas parmi mes pianistes favoris (je ne possède qu'un seul album de chaque).

En extrait audio, Brad Meldhau (1970) en trio jouant " Blackbird ", la merveilleuse mélodie composée par Sir Paul Mac Cartney pour les Beatles.

En vidéo ci-dessous, l'errance en scooter de Nanni Moretti devant la plage d'Ostie où mourut, assassiné, l'écrivain et cinéaste Pier Paolo Pasolini (1922-1975). Scène tirée du film " Caro Diario " (Journal intime, 1993). Sur une musique de Keith Jarrett (1945), le " Köln Concert " (1975), un des albums les plus vendus de l'histoire du Jazz. Les créativités de Pier Paolo Pasolini et de Keith Jarrett inspirent celle de Nanni Moretti. Belle morale pour conclure cette histoire.

Partager cet article
Repost0

Sélection de concerts de Jazz pour décembre 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Jérome Sabbagh par Juan Carlos HERNANDEZ

Jérome Sabbagh par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, alors que les Etats Unis d'Amérique et la République fédérative du Brésil, deux pays fondamentaux pour le Jazz, sont encore durement frappés par la pandémie de Covid 19, l'Europe et la France n'en sont pas encore sortis. 

En décembre 2020, vous ne pourrez pas aller au concert en France. Reprise prévue le jeudi 7 janvier 2021. Pour les concerts légaux, bien entendu. 

Puisque vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio.  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio au centre de l'écran et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de la France sur le Jazz et lycée de Versailles  sous le titre générique Détours de France 3 ans d' émissions différentes sur ce thème à partir de décembre 2020. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). Pas de podcast. En décembre, premier épisode avec 8  diffusions: lundi 7 , 14, 21 & 28 décembre à 22h; vendredi 4, 11, 18 & 25 décembre à 12h . L'émission commence avec Thomas Savy et se termine avec Jérôme Sabbagh. Cf photographie au dessus de cet article.

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme.  

Jérôme Sabbagh, saxophoniste ténor français maintes fois célébré sur ce blog, programme un concert chaque mercredi à 19h30 (heure de New York) au Bar Bayeux à New York. Concert diffusé en direct sur Internet puis en différé pendant 6 jours. Un club de Jazz de New York livré chez vous sans autre frais que la connexion à la Toile. Vos dons sont les bienvenus. Elle est pas belle, la vie?

Mercredi 2 décembre: Melissa Aldana Quartet (Charles Altura, Pablo Menares, Kush Abadey)
Mercredi 9 décembre: Joel Ross Quartet (Immanuel Wilkins, Rashaan Carter, Marcus Gilmore)
Mercredi 16 décembre: Carmen Staaf Trio (Tony Scherr, Allison Miller)
Mercredi 23 décembre: Ben Monder, Tony Malaby, Tom Rainey
Mercredi 30 décembre: Tim Berne, Scott Colley, Nasheet Waits

Samedi 12 décembre 2020 à 18h (heure de Paris), concert sur Internet de Lou Tavano (chant), célébrée sur ce blog, avec Alexei Asantcheeff (piano) & Pierre Tereygeol (guitare). Cf vidéo sous cet article.

Mercredi 23 décembre à 21h (heure de Paris), concert sur Internet de Lou Tavano (chant), célébrée sur ce blog, avec Alexei Atsancheef (piano) & Arno de Casanove (trompette). En direct depuis le théâtre du Châtelet à Paris. Sans public dans la salle, Covid 19 oblige.

Le Duc des Lombards diffuse des concerts sur Internet durant le confinement. A 20h (heure de Paris). Vendredi 18 décembre, hommage au Grand Maître Franco Luambo (guitare, chant) et à son Tout Puissant OK Jazz par Ray Lema (piano, chant). On entre Ko. On sort OK. Telle est la devise du OK Jazz. Cf extrait audio au dessus de cet article.

Le Triton diffuse ses concerts en VOD (Video on demand, in english). Vendredi 11 décembre, à 20h30 (heure de Paris), le Jus de Bocse de Médéric Collignon, maintes fois célébré sur ce blog, invite les saxophonistes alto Géraldine Laurent et Pierrick Pédron.

La photographie de Jérôme Sabbagh est l'oeuvre de l'Impétueux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

 

Partager cet article
Repost0

Couleurs Jazz Radio a besoin de Vous

Publié le par Guillaume Lagrée

 
 
Donation
 
 
 
Chers amis, auditeurs, donateurs, ceci est un appel aux dons.
 
Nous ne vous apprenons rien, les temps sont durs pour la Culture.
 
Couleurs Jazz Radio, créée il y a deux ans sous l’égide de l’association culturelle Zebrajazz, est entièrement financée par les dons des particuliers.
Couleurs Jazz Radio fonctionne uniquement grâce à son équipe de bénévoles, sans aucun revenu ni abonnement et surtout sans aucune publicité commerciale, d’où un confort d’écoute unique.
En émettant 24h/24h et 7j/7j nous avons voulu adoucir cette période difficile pour nos auditeurs, par une programmation de qualité et avons communiqué sur les media sociaux pour le faire savoir.
 
Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour continuer.
 
La situation dramatique actuelle du secteur de la musique a particulièrement impacté nos investissements et nos projets. Bien sûr, les charges de fonctionnement restent identiques (licences, loyers et droits divers). Nous ne touchons aucune subvention.
 
 
 
 
APPEL AUX DONS
 
À tous ceux qui pensent que la culture est un bien essentiel…
 
 
Nous vous demandons en cette fin d’année un effort particulier pour nous soutenir, afin que cette musique, disparue de la plupart des radios périphériques, continue à vivre.
 
Zebrajazz, association à but non lucratif et d’intérêt public, vous permet d’exercer votre droit de choix au niveau de l’utilisation de vos impôts.
Ainsi, Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don de vos revenus (pour 100 € de don, il ne vous en coûtera en réalité que 34 €... soit moins de 10cts/jour pour permettre à des milliers d'auditeurs d'écouter Couleurs jazz Radio 24H/24) ;
Professionnel, vous pouvez déduire jusqu’à 60 % de votre don sur vos bénéfices.
Pour tous, des contreparties cumulables vous sont également proposées par palier en fonction des montants de vos dons.
 
 Merci à l’avance de votre générosité.
 
Contreparties (à partir de)
 
- 600 €     Enregistrer dans notre studio votre propre émission de Jazz ; (1)
- 300 €     Créer votre playlist amoureuse de Jazz ; (2)
- 125 €     Assister à l'enregistrement d'une émission de votre choix
-   80 €     Carte de Membre de l'Association Zebrajazz ; (3)
-   50 €     Votre nom sur le mur des contributeurs sur le site (4)
-   20 €     Un immense Merci (4)
 
(*) D’une durée d’une Heure et qui sera diffusée au minimum 6 fois dans les semaines qui suivent.
(**) D'une heure environ. Ou pour les musiciens professionnels, un concert de diffusion internationale.
(***) Vous êtes prioritaire pour les offres de nos partenaires, invitations à des concerts, albums offerts.
(****) Quelle que soit votre participation, vos suggestions et vos idées seront entendues.
 
COMMENT DONNER ?
- par CB, en vous rendant sur le site Zebrajazz en 3 clicks. 
- par chèque à l'ordre de Zebrajazz - 77 rue du Faubourg St Denis - 75010 Paris. France.
- par virement : IBAN : FR 76 102278060760002058400148 BIC : CMCI FR 2A
 
 
 
 
Quelques-unes de nos campagnes dans les médias sociaux, lors des confinements variés.
 
COULEURS JAZZ RADIO DEUX ANS ET DEUX CONFINEMENTS...
 
L'association Zebrajazz a pour but de faciliter et d’élargir l’accès de tous à la création musicale jazz et de ses musiques associées (soul, blues, ...). Elle s'attache à améliorer la connaissance de ce patrimoine artistique mondial dont les valeurs sont reconnues par l’Unesco (International Jazz Day, le 30 avril).
 
Couleurs Jazz Radio fête en fin d’année 2020 ses deux ans d'existence.
 
Bilan de ces deux années :
- plus de 4 000 titres de jazz actuel sont diffusés ; 
- Environ 10 % de ces titres sont renouvelés chaque mois ;
- 500 000 auditeurs uniques dans l'année (dont la moitié en France) répartis dans 150 pays (Progression +100%).
 
 
Des émissions exclusives ponctuent le flow de toutes les couleurs du jazz :
 
« Le Jars Jase Jazz » de Guillaume Lagrée, auteur de ce blog ; 
« Ladies First » de Gaby Sanchez ;
« Declectic » de Nicolas Pommaret ; 
« La Couleurs Jazz Week » de Jacques Pauper ;
...
 
Couleurs Jazz Radio organise également des interviews, des playlists, des concerts de sorties d’albums, des rediffusions.
 
Dès la reprise d’une activité un peu plus « normale » dans notre pays et dans le reste du monde, l’accent sera mis encore davantage sur l’organisation de concerts live.
 
Cf vidéo ci-dessous d'un concert chroniqué sur ce blog avec Yvan Robilliard (piano), Tricia Evy (chant) marraine de Couleurs Jazz Radio et Médéric Collignon (trublion) parrain de Couleurs Jazz Radio.
 
Partager cet article
Repost0

" With respect A.C Jobim " Cedric Caillaudédric

Publié le par Guillaume Lagrée

" With respect A.C Jobim "

Cédric Caillaud

Fresh Sounds. Sorti le 27 novembre 2020.

Concert de sortie à Paris, en France, au Sunset, jeudi 11 février 2021 à 20h30.

Cédric Caillaud: contrebasse

Gilles Réa: guitare acoustique

Hervé Meschinet: flûte

 

Lectrices Bossa, lecteurs Nova, comme vous le savez, les compositions du Brésilien Antonio Carlos Jobim (1927- 1994) sont une mine d'or inépuisable. 

Elles ont déjà inspiré des jazzmen français célébrés sur ce blog: Antoine Hervé (piano), Gildas Boclé (contrebasse), Eric Le Lann (trompette) sans oublier le Génie brésilien de la guitare qui vit en France, Nelson Veras

Voici qu'elles inspirent le contrebassiste Cédric Caillaud qui les joue avec un trio libre et fluide comme l'air, sans piano, sans batterie, sans cuivres, sans amplification. Juste une contrebasse pour donner la mesure, une guitare sèche pour donner du liant et une flûte pour faire décoller l'ensemble.

Hervé Meschinet de Richemond est un aristocrate du Swing, digne disciple de James Moody (1925 - 2010) La grâce de son jeu de flûte traversière fait tout le charme de cet album de Cédric Caillaud.

Hervé Meschinet est un aristocrate et un démocrate. A trois, ils se passent la balle sans cesse, faisant circuler le fluide sympathique entre eux et jusqu'à vous lectrices Bossa, lecteurs Nova. Avec respect pour la musique et ses auditeurs.

Le choix des thèmes joués révèle une profonde connaissance de l'oeuvre de Jobim. Peu de standards repris par les Jazzmen comme " Chega de Saudade " (6) joué par Dizzy Gillespie sous le titre " No more Blues ".  Cf extrait audio au dessus de cet article.

Plutôt des morceaux moins connus mais non moins raffinés comme " Caminhos cruzados " (1) et " Chovendo na roseira " (2). Cf vidéo sous cet article.

L'hiver arrive en France alors que ni le confinement ni la pandémie de Covid 19 ne sont terminés. Nous avons tous besoin d'air, de lumière et de chaleur. L'album " With respect to A.C Jobim " de Cédric Caillaud vous en procure à volonté. En attendant de l'écouter en vie sur scène, profitez en sans modération, lectrices Bossa, lecteurs Nova.

Partager cet article
Repost0

Blue Giant. Volume 10. Le manga Jazz de Shinichi Ishizuka

Publié le par Guillaume Lagrée

 Blue Giant

Volume 10

Tenor Saxophone: Miyamoto Dai

Shinichi Ishizuka

Glénat. 2020

Lectrices de manga, lecteurs de Jazz, je vous ai déjà chanté les louanges de Blue Giant, Tenor saxophone Myamoto Dai, le manga Jazz de Shinichi Ishizuka pour ses volumes  1, 2, 3 , 4, 5, 6, 7, 8 & 9

En résumé, l'histoire de Dai Myamoto, jeune garçon de Sendaï, fou amoureux de son saxophone ténor, qui décide de devenir le plus grand Jazzman au monde.

L'histoire est racontée selon les principes du manga Elle se lit donc de gauche à droite, en commençant par la fin pour un lecteur français habitué à l'alphabet latin mais de haut en bas pour garder un repère habituel. Avec un rythme digne d'un film d'action. Un concert de Jazz devient, dans les dessins de Shinichi Ishizuka, aussi violent, palpitant et rapide qu'un combat d'art martial. Le Jazz est un sport de combat, bien des musiciens vous le diront, lectrices manga, lecteurs jazz.

Dai Myamoto est monté à Tokyo, a créé le trio Jass avec deux garçons de son âge (19 ans), un pianiste professionnel et un batteur amateur. Le pianiste accompagne des Américains de passage au So Blue, le grand club de Tokyo, manifestement inspiré du Blue Note Tokyo. Il est persuadé que son premier concert est aussi le dernier. Alors il donne tout et plus encore. Il convainc le patron du club de faire jouer son trio d'inconnus dans cette salle prestigieuse. La presse est prévenue, le public répond présent mais le mauvais pressentiment du pianiste se réalise. Il ne peut pas jouer le concert de Jass. Vous saurez pourquoi en lisant ce volume 10.

 Les deux rescapés, saxophoniste et batteur, mettent le feu à la salle en duo comme Sonny Rollins avec Philly Joe Jones ( " The surrey with the fringe on top ") et John Coltrane & Rashied Ali ( " Interstellar space "). Une fois ce succès acquis, notre héros, Myamoto Dai passe à l'étape suivante. Après avoir conquis Tokyo et le Japon, conquérir le monde.

Comme il a l'esprit rebelle, il décide de ne pas aller aux Etats Unis d'Amérique, terre natale du Jazz, mais en France. Excellent choix. J'attends la réouverture des clubs de Jazz en France pour aller écouter sur scène Myamoto Dai. Malheureusement, cela ne va pas être possible car il s'agit d'un héros imaginaire. En tout cas, je crois à son potentiel après avoir lu les 10 volumes de ce manga. D'ailleurs, ses aventures ne sont pas finies. En effet, le bonus du volume 10 nous annonce un " Blue Giant Supreme " dont j'attends la version française pour la consommer sans modération. Je compte aussi sur les Françaises pour déniaiser ce jeune homme car, au bout de 10 épisodes, il a beaucoup joué du saxophone mais pas encore à la bête à deux dos.

Toujours soucieux de stimuler votre soif de sons, votre faim de rythmes, lectrices manga, lecteurs Jazz, Shinichi Ishizuka donne à chacun des chapitres de son manga, le titre d'un standard de Jazz.

Chapitre 78: " Blue train " de John Coltrane. Cf extrait audio au dessus de cet article.

Chapitre 74: " Passion Dance " de Mac Coy Tyner (piano) avec Joe Henderson (sax ténor), Ron Carter (contrebasse) & Elvin Jones (batterie). Cf vidéo sous cet article.

 

Partager cet article
Repost0

Détours de France. Mon programme sur Couleurs Jazz Radio à partir de décembre 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Martial Solal par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices voyageuses, lecteurs explorateurs, mon émission Le Jars jase Jazz sur Couleurs Jazz Radio vous a déjà emmené dans les Caraïbes, en Afrique, au Brésil, en Argentine et en Italie.

Le prochain cycle de voyage musical s'intitule " Détours de France. La France à la lumière du Jazz ", commencera en décembre 2020 et durera le temps nécessaire. Comme en France, tout finit par des chansons, selon un proverbe français, il se terminera par La Marseillaise, hymne national de la France, aux termes de l'article 2 de la Constitution de la Ve République mais jouée par des Jazzmen français ou américains.

L'émission est diffusée  chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). Pas de podcast. Une fois sur le site de Couleurs Jazz Radio, cliquez sur " Ecouter le live radio " au centre de l'écran et l'émission commence, lectrices voyageuses, lecteurs rêveurs.

A défaut d'ordinateur, vous pouvez écouter l'émission sur votre téléphone portable.

 

AppsCouleurs Jazz Radio GooglePlay : https://bit.ly/CJRGooglePlay
Apps Couleurs Jazz Radio iOS  Appstore : https://bit.ly/CJRAppstore

 

Mon émission est comme un train, lectrices voyageuses, lecteurs explorateurs. Plusieurs passages dans le mois mais elle part toujours à l'heure. Si vous n'êtes pas au bon endroit au bon moment, tant pis pour vous, elle est partie.

Le générique de mon émission est d'ailleurs une oeuvre française puisqu'il s'agit d'une interprétation Jazz de " Laideronette, impératrice des pagodes " ( Maurice Ravel , 1875- 1937) par deux musiciens français vivants,  Jean de Aguiar (guitare acoustique) & Marc Buronfosse (contrebasse). 

L'influence de la France sur le Jazz et lycée de Versailles sera traitée de A comme Ayler Albert à Z comme Zorn John en passant, entre autres, par Miles Davis (cf extrait audio au dessus de cet article pour sa recomposition de la berceuse française " Do, do, l'enfant do " sous le titre Jean-Pierre avec le Français Mino Cinelu aux percussions), Martial Solal (cf. photographie au dessus de cet article) et Serge Gainsbourg (cf vidéo sous cet article où le beau Serge joue au piano un standard du Jazz, " All the things You are " accompagné de Michel Gaudry à la contrebasse et d'Elek Bacsik à la guitare électrique). 

Dans la continuité du cycle Caraïbes de l'été 2019, les Antilles françaises et le Jazz feront l'objet d'une émission spécifique au sein de cette épopée " Détours de France. La France à la lumière du Jazz. "

Le musicien français le plus influent de l'histoire du Jazz, un Manouche né en Belgique, Jean dit Django Reinhardt (1910 - 1953) fera lui aussi l'objet d'une émission spéciale dans ce cycle. " Quand je veux me sentir humilié, j'écoute Django Reinhardt pendant une demi-heure " (Jeff Beck, guitariste anglais, 1944) 

Bon voyage en France en dirigeable chauffé à la flamme du Jazz.

La photographie de Martial Solal est l'oeuvre du Francophone Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Partager cet article
Repost0

Les musiques de Jean-Luc Godard dans Arabesques sur France Musique

Publié le par Guillaume Lagrée

Bienvenue au 58e abonné de ce blog. Que les Dieux et les Muses le protègent!

 

Lectrices cinéphiles, lecteurs mélomanes, soyez en accord (majeur ou mineur) avec l'émission Arabesques de François-Xavier Szymczak sur France Musique, du lundi 30 novembre au vendredi 4 décembre de 13h30 à 15h (heure de Paris).

Au programme pour cette 49e semaine de l'an 2020, les musiques du cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard qui aura 90 ans le 3 décembre 2020. 

Parmi les musiciens qui ont créé pour Jean-Luc Godard, Martial Solal pour " A bout de souffle " (cf extrait audio au dessus de cet article) et Michel Legrand (cf vidéo sous cet article).

J'ai fait des films, comme deux ou trois musiciens de jazz : on se donne un thème, on joue et puis ça s'organise.

Jean-Luc Godard.

Partager cet article
Repost0

Le Mississipi, dernier Etat à abandonner le drapeau confédéré

Publié le par Guillaume Lagrée

Honorables lectrices, respectables lecteurs, je vous avais annoncé que le Mississipi était le dernier Etat des Etats-Unis d'Amérique à abandonner le drapeau confédéré.

Tout comme il fut le dernier Etat à reconnaître l'abolition de l'esclavage.

Le choix du nouveau drapeau a été validé par referendum le mardi 3 novembre 2020.

Plus de 71% des électeurs participants de l'Etat du Mississipi ont tourné la page, 155 ans après la fin de la Guerre de Sécession. 

Dans la vidéo ci-dessous, Mississipi John Hurt(1892-1966) joue et chante " You got to walk that lonesome valley ". Un Maître du Blues du Delta (du Mississipi, bien sûr).

 Une légende de musicien prétend que le guitariste classique espagnol Andrès Segovia (1893-1987) déclara, après avoir écouté pour la première fois Mississipi John Hurt jouer en solo, " C'est un excellent guitariste mais qui est son accompagnateur? ".

Comme disent les Italiens, " Se non è vero è ben trovato ". 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>