Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

11 résultats pour “perchaud

Le trio de Pierre Perchaud emballe le Bab Ilo

Publié le par Guillaume Lagrée

Pierre Perchaud Trio

Bab Ilo

Paris, Ile de France, France

Samedi 14 février 2015. 22h.

Pierre Perchaud: guitare électrique, direction, compositions

Nicolas Moreaux: contrebasse, compositions

Jorge Rossy: batterie

Un week end à Paris. Je loge chez un couple d'amis et repère dans Pariscope ce concert que je n'avais pas vu sur le Net: le trio Perchaud/Moreaux/Rossy, des musiciens que je ne connais que de nom. Après vérification de leur CV, prestigieux, sur la Toile, nous voici partis. A pied car le concert est dans le quartier. Parfait.

Annoncé pour 22h, le concert n'a pas commencé avant 22h30. Heureusement, c'est le samedi soir et nous n'avons pas école demain.

Beau toucher de guitare. Léger, fluide. Une note de contrebasse par ci par là vient endiguer le flot de la musique. Le batteur glisse ses balais en douceur dans le morceau. C'était une nouvelle composition de Pierre Perchaud.

" Ya Ya " (Pierrre Perchaud). Belle attaque de guitare, à l'africaine. Rythmiquement, ça balance entre Afrique et Amérique. C'est de la dentelle et du solide. Il est rare d'avoir les deux à la fois. Fin comme une claque.

" Renaissance " (Nicolas Moreaux). Une ballade. Coucher de soleil sur la Riviera. Soleil rougeoyant, mer calme, yachts paresseux, température agréable, douce brise, tout est à point.

Tiens, un standard du Jazz. " I remember You " lancé en guitare solo. Chet Baker chantait si bien cette chanson. C'est joué allègrement. Break de batterie très efficace.

" Blues en forme de pipe " ( Pierre Perchaud). Blues composé en hommage à un oncle maçon et fumeur de pipe. Apparemment, il était très lent mais, en fait, il était très efficace car aucun de ses gestes n'était inutile. Belle leçon à méditer pour des musiciens. Blues lent, très relax. Cet oncle était un homme bien. Ca s'entend. Décidément, dans la guitare Jazz en France, nous sommes gâtés en ce moment avec Pierre Durand, Manu Codjia, Nelson Veras, Paul Jarret et Pierre Perchaud.

" Whispering ", le tube de Nicolas Moreaux annonce Pierre Perchaud. Je suppose que c'est du second degré car " Whispering " est un standard du Jazz, créé en 1920, qui servit de base à Dizzy Gillespie pour son " Groovin High ". Un morceau rapide, entraînant, joué groupé.

" Zen sleeper " (Nicolas Moreaux). Solo de batterie aux baguettes pour commencer. Morceau énergique, malgré son titre. Ca avance bien.

" Fox ", nouvelle composition de je ne sais qui. Morceau énergique, sautillant comme deux renards se défiant, dressés sur leurs pattes arrières.

RAPPEL

" And I love her " (Lennon/Mac Cartney). Une chanson des Beatles, c'est la garantie d'une belle mélodie surtout quand elle est essentiellement l'oeuvre de Sir Paul Marc Cartney. Batteur aux balais. C'est superbement joué. L'esprit pop song est bien là mêlé au feeling subtil du Jazz. Ca plane pour nous. Une très bonne vague nous ramène doucement au rivage. Parfait pour conclure ce concert.

Monsieur G, Madame N et moi avons tous apprécié la soirée qui a certainement apporté de bonnes vibrations au bébé de 8 mois que porte Madame N. L'éducation de l'oreille doit se faire dès le plus jeune âge.

Le trio Perchaud/Morreaux.Rossy enregistrera un album le mardi 17 février 2015. Affaire à suivre. Les compositions ne ressemblent pas à des exercices de style et les interprétations ne sont pas des démonstrations de virtuosité. Bref, c'est de la musique.

Le Bab Ilo propose des concerts pas chers (10€ la place en plus du verre car il s'agit d'un bar), dans une ambiance intimiste (30 places au sous sol maximum) mais pas étouffante. Adresse à retenir (9 rue du Baigneur, 75018 Paris, France).

En attendant la sortie de l'album de ce trio, lectrices exigeantes, lecteurs impatients, voici un extrait audio du dernier album de Pierre Perchaud en trio avec Nicolas Moreaux et Chris Cheek (saxophone ténor), " Waterfalls " ainsi qu'une vidéo d'une autre version de sa composition " Ya Ya " jouée en trio au Chat Vert à Rouen (76) avec Nicolas Moreaux et Karl Jannuska (batterie). Rien à ajouter.

Partager cet article

Repost0

" Fox " Pierre Perchaud - Nicolas Moreaux - Jorge Rossy

Publié le par Guillaume Lagrée

" Fox "

Jazz & People. 2016

Pierre Perchaud: guitare électrique et acoustique, clavier sur le 1er titre

Nicolas Moreaux: contrebasse

Jorge Rossy: batterie

Lectrices avisées, lecteurs avertis, il ne vous a pas échappé que ce blog a déjà parlé du trio Perchaud-Moreaux-Rossy en concert au Bab Ilo en 2015 et au Duc des Lombards en 2016.

Vous pouvez désormais savourer ces grandes délices depuis chez vous grâce à l'album " Fox " sorti le 4 mars 2016 grâce au label participatif Jazz & People.

Si vous connaissez déjà la " Paloma " de Caetano Veloso, vous pouvez apprécier celle à qui Pierre Perchaud a dédié deux compositions, " Paloma " qui ouvre l'album (n°1) et " Paloma Sonando " qui le clôt (n°10).

Une seule reprise, celle d'un classique des Beatles , " And I love her " (n°2), notre première chanson sérieuse, selon son compositeur, Sir Paul Mac Cartney.

L'essentiel des compositions est de Pierre Perchaud. Un très joli hommage à sa fille, très remuante à l'évidence , " Ya Ya ' ( n°9). Un Blues pour son oncle, qui était manifestement un type bien, " Pour Henri " (n°7).

Le renard, " The Fox " (n°3), est un animal rusé mais celui-ci ne dévorera pas votre poulailler.

Comme vous l'avez compris, lectrices avisées, lecteurs avertis, cette musique est composée et jouée avec amour et compétence pour des gens bien.

C'est de la dentelle, du cousu main, mousse et pampre. Ca tient chaud l'hiver, rafraîchit l'été.

Ca fait du bien par où ça passe et comme ça ne fait pas de mal de se faire du bien, il serait sot de s'en priver.

A consommer sans modération.

Partager cet article

Repost0

Palmarès des Victoires du Jazz 2016

Publié le par Guillaume Lagrée

Victoires du Jazz 2016

Mardi 13 juillet 2016. 20h.

56e Festival de Jazz d'Antibes-Juan-les-Pins.

Lectrices victorieuses, lecteurs triomphateurs, saluez les lauréats de l'édition 2016 des Victoires du Jazz.

Artiste de l'année: Anne Pacéo, batteuse que je ne suis plus guère, à tort certainement.

Révélation de l'année: Laurent Coulondre, pianiste et organiste inconnu de mes services.

Album de l'année: " Mechanics " du saxophoniste Sylvain Rifflet déjà célébré sur ce blog.

Parmi les nominés comme Révélation de l'année, figurait aussi le guitariste Pierre Perchaud fêté sur ce blog en studio et en concert.

Pour ceux qui l'ont manquée, l'émission est visible sur France 3 et audible sur FIP.

Partager cet article

Repost0

Clément Simon Quintet au Sunside

Publié le par Guillaume Lagrée

Clément Simon Quintet

Paris. Le Sunside.

Mercredi 14 septembre 2016. 21h.

Le Clément Simon Quintet est composé de

Clément Simon: piano, compositions, direction

Richard Métairon: contrebasse

Clément Cliquet: batterie

Romain Cuoq: saxophone ténor

Pierre Perchaud: guitare électrique

Souriez. Le concert est filmé et photographié.

Bonne pulsation de la rythmique. Guitare rêveuse. Sax en place. Un peu sage pour évoquer un train qui serpente dans la montagne. A Valparaiso, au Chili. C'est un port sur l'Océan Pacifique mais il y a des collines derrière la ville donc des trains et des funiculaires.

Une ballade. Batteur aux balais. Ca ronronne bien. Joli solo de guitare profond, d'un blues métallique. La rythmique balance bien. Pierre Perchaud a pris la main. Même s'il n'est qu'invité ce soir, il est clairement le meilleur musicien du groupe, celui qui nous raconte les plus belles histoires. Solo de piano bien perlé auquel la guitare ajoute son diamant. Le chant du Cuoq ne me réveille pas. Le batteur est passé aux maillets pour changer de vibration. C'était " Man on the moon ".

" Valse hésitation ". Batteur aux balais. Laisse aller, c'est une valse. Rythme ternaire à la batteriie. Solo de guitare. Dès que Pierre Perchaud prend la main, le niveau de jeu monte. Belle fin groupée.

Le contrebassiste enchaîne. Un groupe de Jazz français qui sait enchaîner, c'est rare. Ces jeunes gens ont bien travaillé. Cerveaux et muscles sont échauffés. Ca commence à donner. Même le sax prend de l'ampleur. Vive l'ampleur! Joli morceau court. Plutôt une coda du précédent morceau en fait. Le contrebassiste est brésilien et retourne vivre et travailler au pays natal en octobre. Contrebassistes, un poste se libère dans le quintette de Clément SImon. A vous de jouer.

S'ensuit un morceau plutôt joyeux. Le solo de guitare suit le solo de sax. La différence s'entend à l'oreille nue. C'est mordant et cinglant.

" People unite " un morceau qui sonne gospel comme son titre d'ailleurs. La tension monte en groupe avec la guitare qui fouette l'attelage. Joli dialogue guitare sax poussé par la rythmique.

PAUSE

J'avais école le lendemain, j'étais déjà endormi et la musique ne m'a pas assez réveillé pour que j'assiste au 2e set. Ma chronique cesse donc ici.

Lectrices contre, lecteurs bassistes, navré mais je n'ai trouvé aucun extrait audio ou vidéo du Clément Simon Quintet pour illustrer cet article.

Partager cet article

Repost0

Fox en concert au Duc des Lombards

Publié le par Guillaume Lagrée

Fox

Paris. Le Duc des Lombards.

Mardi 29 mars 2016. 21h30

Le trio Fox est composé de

Pierre Perchaud: guitare électrique, compositions, direction

Nicolas Moreaux: contrebasse, compositions

Jorge Rossy: batterie

Concert de sortie de l'album " Fox " chez Jazz & People, label participatif.

Un an après, me voici de nouveau face au trio de Pierre Perchaud. En attendant le début du concert, la sono diffuse de la bonne musique. Miles Davis live at the Isle of Wight (1970) puis " For musicians only " avec Dizzy Gillespie, Stan Getz, Sonny Stitt (1957).

" Paloma " (Nicolas Moreaux). Tout de suite, ça coule de source entre contrebasse et guitare. Ca glisse à la guitare, pince à la contrebasse, tout en souplesse. Nul besoin de voix humaine pour que cela chante. Jorge Rossy arrive aux balais et le trio part sur un air assez énergique mais souple.Le batteur est passé aux baguettes et l'air monte en puissance. Retour à la jolie mélodie chantante du début entre les cordes, jusqu'au final, tout en douceur.

" Ya Ya " (Pierre Perchaud) écrit pour sa fille Julia lorsqu'elle était trop petite pour dire son prénom. Le morceau doit nous donner une idée de l'ambiance à la maison des Perchaud. Air sautillant, léger comme une petite fille remuante. Le batteur tapote joyeusement ses tambours aux baguettes. Jorge Rossy, était le batteur du trio du pianiste Brad Mets de l'eau au talent duquel je suis toujours resté hermétiquement étanche.

Une ballade. Le batteur aux maillets. Le bassiste tient la pulsation. Musique lente, inquiétante. Bonne bande son de film d'angoisse. " Strange animal ", un lézard géant qui marche très doucement, genre Donald Trump, ajoute Jorge Rossy.

" Whispering " (Nicolas Moreaux). A ne pas confondre avec le standard homonyme de Paul Whiteman (1920) dont Dizzy Gillespie tira " Groovin High " et Boris Vian " Ah si j'avais 1F50 ". Le contrebassiste attaque son morceau. Malgré le titre (" Murmurant " comme dans " le mur murant Paris rend Paris murmurant " ), jeu énergique des baguettes sur la batterie. Au dessus de cette tension, la guitare calme et tranquille. Retour au calme avec cette belle ligne de basse.

" Pour Henri " un Blues qui n'est pas dédié à Henri Salvador ou à Henri Chapier, pas même à Henri Leconte. Très beau Blues entamé à la guitare. La contrebasse suit à pas de chat. Le batteur, aux baguettes, retient sa force. Ce Blues est en fait dédié à un oncle de Pierre Perchaud, apparemment lent mais en fait très rapide. Il construisait des maisons, métier honorable et il les faisait sans geste inutile, efficacement.

" Fox ", le titre album. Bonne ambiance sur scène. Les musiciens rient entre eux.

Batteur aux balais. J'aime ce morceau qui donne une ambiance de western spaghetti. Les grands espaces, le héros qui chevauche dans la sierra (Sergio Leone tournait en Espagne), un soleil de plomb, le vent qui fait pencher les hautes herbes et siffler la poussière, la chanteuse qui reste seule au saloon, digne, sans pleurer. L'air monte en puissance avec le batteur aux baguettes jusqu'au final. Je me suis fait un film qui n'a rien à voir avec la chanson, " And I love her " (Lennon/Mac Cartney), la première chanson adulte des Beatles selon Sir Paul Mac Cartney, mélodiste de génie.

" Paloma sonando " (Nicolas Moreaux). Manifestement, Nicolas est amoureux de cette Paloma là. Comme le titre le suggère (Paloma rêvant), c'est une ballade. Batteur aux balais.

Nouveau morceau " Yoda's Power " (Nicolas Moreaux) manifestement inspiré par la saga cinématographique de la Guerre des étoiles. Solo de guitare pour une jolie mélodie. Le trio démarre. Batteur aux baguettes. Pouvoir tranquille. Le batteur attaque et le morceau s'agite. Le guitariste est dedans. Il grommelle l'air qu'il joue. Ca swingue, saperlipopette! Pouvoir énergique mais pacifique, c'est bien Maître Yoda. Belles flamboyances de la guitare chauffée par la contrebasse et la batterie.

RAPPEL

" I remember You ", le premier standard de Jazz du concert. Chet Baker le joua et le chanta. Batteur aux balais. Dialogue avec la guitare sur un tempo rapide. Ca tricote. Jorge Rossy reprend les baguettes et le trio démarre. Un couple d'anciens est passionné par la musique. Ils chantent, tapent des mains, commentent. Bref, leur jeunesse d'esprit fait plaisir à voir. Retour aux balais pour un dialogue avec la contrebasse en solo, légèrement ponctuée par la guitare. Breaks de batterie aux baguettes. Charmant point final.

Grâce à la radio TSF Jazz, voici le podcast du concert de Fox le mercredi 30 mars 2016 au Duc des Lombards.

Partager cet article

Repost0

Le nouveau quintette d'Anne Pacéo au Studio de l'Ermitage

Publié le par Guillaume Lagrée

Anne Pacéo Quintet

 

Le Studio de l’Ermitage 

Paris. Mercredi 21 septembre 2011. 20h30 (ouverture des portes)

 

Anne Pacéo : batterie, compositions, direction

Antonin Tri Hoang : saxophone alto, clarinette basse

Leonardo Montana : piano

Johan Eche Puig : contrebasse

Federico Casagrande : guitare électrique

 

La demoiselle Anne Pacéo vient de recruter un contrebassiste et un guitariste qui font passer son groupe du trio au quintet. Le résultat des travaux en cours nous est présenté ce soir au studio de l’Ermitage.

 

Démarrage à la clarinette basse. Musique rêveuse, alanguie. Ca roule tranquille en beauté, en douceur, en souplesse. Antonin Tri Hoang est déjà un grand musicien et il n’a pas fini de nous émerveiller. Ca accélère, ponctué de « Hé, Hé, Yé, Hé » joyeux. Passage au sax alto. Antonin assure aussi. Ce jeune homme ne porte pas un prénom d’empereur romain pour rien. Son empire est voué à s’étendre. Joli dialogue entre guitare électrique et saxophone alto alors que la rythmique pousse derrière. Le guitariste n’est pas manchot : joli son mouillé, électro. Qu’il soit rêveur ou énergique, ce saxophoniste est toujours magique. Et la patronne conclut. C’était « Schwedagon » (la grande pagode de Rangoon au Myanmar).

 

« Toundra ». Sax alto. Une ballade. Il y a de la place, de l’espace comme dans la toundra. Anne Pacéo est une vraie batteuse. Elle fait de belles grimaces. Une ballade, c’est vite dit. Ca accélère doucement et ça pulse sous les baguettes de la patronne. Le sax d’alto reprend son vol avec des battements d’ailes marqués par des prises de bec puissantes. Jolies trouvailles sonores dignes d’un guitariste de Blues chez Frederico Casagrande.

 

Ca démarre énergiquement. Ca rappelle le Miles Davis de 1969. Le sax alto devient percussion. Puis tout s’allège sur un souffle du saxophone. Passage à la clarinette basse. Antonin reprend le même air mais différemment. Solo de guitare clair, à la Pat Metheny. Cet Antonin ne doit pas rester trop longtemps à Paris. Il doit partir conquérir le monde de New York à Tokyo, de Vladivostok à Tombouctou. Retour à la clarinette basse : son grave, profond comme sorti du fond d’un puits, celui où se cache la vérité. C’était « Toutes les fées étaient là ».

 

« Innocence » puis « Au large », deux ballades. Clarinette basse. Tout se passe en doux bruits étranges. Beau solo de contrebasse, souple, calme, puissant. Ca berce bien. Ca marche. Je m’endors content.

 

« Sérénité ». Le guitariste et le contrebassiste ont découvert la musique il y a une semaine. Respect. Morceau assez énergique. Clarinette basse. Une sérénité bien agitée, disons triomphante. Ca se calme pour laisser la place au solo de guitare puis au son ailé du sax alto. Là, oui, c’est serein. La rythmique s’énerve, met beaucoup de notes fort. Sax alto et guitare ramènent le calme, la sérénité sans mollesse. Montée en flèche vers le final. Solo de guitare poussé par la rythmique, ponctué par le sax. Ca sonne bien.

 

PAUSE

 

J’ai école demain et le marchand de sable est déjà passé. Je ne suis donc pas resté à la deuxième partie. Anne Pacéo est une patronne qui compose, propose, dispose mais ne pose, ni n’impose rien. Le groupe est soudé, les compositions efficaces et Antonin Tri Hoang, un soliste de haut vol voué à la plus haute destinée.

 

Voici " Schwedagon " en concert avec un quintette où le contrebassiste (Stéphane Kerecki) et le guitariste (Pierre Perchaud) n'étaient pas ceux de ce concert.

 

Partager cet article

Repost0

Sélection de concerts de Jazz à Paris et en Ile de France pour juin 2017

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices festives, lecteurs estivaux, c'est le moment de vous retrouver pour les festivals de Jazz du printemps à l'été.

Ils fleurissent à Paris et en Ile de France dès le mois de juin.

Mercredi 21 juin 2017: Fête de la Musique. Belle occasion pour fêter les 100 ans de l'arrivée du Jazz en France.

Festival des Puces à Paris et Saint Ouen du vendredi 9 au lundi 12 juin. Entrée libre aux concerts, à la tournée des bars, au grand bal populaire, bref partout. Festival pensé et animé par Didier Lockwood.

Paris Jazz Festival au Parc floral de Paris du samedi 17 juin au dimanche 30 juillet. Concerts chaque samedi et dimanche l'après-midi et le soir soit à entrée libre, après avoir payé l'entrée du Parc floral, soit pas cher (6€).

Festival Ferté Jazz à la Ferté sous Jouarre (77) du vendredi 2 au lundi 5 juin avec Pierre Durand (guitare).

Festival de Maisons Laffitte (78) du vendredi 9 au dimanche 18 juin avec le groupe Fox de Pierre Perchaud (guitare).

Festival Parfums de musiques à L'Haÿ les Roses (94) samedi 10 et dimanche 11 juin, samedi 17 et dimanche 18 juin. Des concerts l'après-midi dans la plus belle roseraie publique de France, en fleur. Thématique Amérique latine et caraïbe avec le Brésil, l'Argentine, le Pérou et la Guadeloupe.

Voici ma sélection inique et arbitraire de concerts dans les clubs de Jazz pour juin 2017. Pour un agenda complet, voyez Paris Jazz Club.

Jeudi 1er juin. 22h. Paris. La petite halle de la Villette. Entrée libre pour la " Library Music ", hommage d'Antoine Berjeaut (trompette) et son quartet à un genre musique psychédélique anglaise du XX° siècle.

Vendredi 2 juin à 20h et 22h. Paris. Le Sunset. Rhoda Scott Lady Quartet. Honneur aux Dames!

Samedi 3 juin à 19h et 22h. Paris.Le Sunset . Rhoda Scott Lady Quartet. Honneur aux Dames!

Samedi 3 juin à 21h. Paris. Le Sunside. Adrien Chicot " Playing in the dark ". Pianiste louangé sur ce blog.

Dimanche 4 juin. 21h. Paris. Le Sunside. Léa Castro Quintet " Roads ". Chanteuse célébrée sur ce blog.

Vendredi 9 juin.

20h. Paris. Institut culturel italien. Nico Morelli " Unfolkettable two ". Concert gratuit sur réservation.

20h45. Fontenay sous Bois (94). Le Comptoir. Jean-Charles Richard " Bach on the Block ".Le saxophoniste baryton et soprano français s'attaque au Maître de Leipzig. Même pas peur.

21h. Paris. Cinéma Balzac. Dernière soirée du festival " Jazz et Images " avec Airelle Besson sur scène et Dizzy Gillespie, à l'écran, aux trompettes.

Lundi 12 juin

19h30. Paris. Petite halle de la Villette. Secours Pop Live! Concert de Jazz au profit du Secours Populaire. Entrée: 18€.

Vendredi 16 juin

21h. Paris. Le Sunside. Eric Le Lann Quartet avec Paul Lay (piano). Classieux.

Samedi 17 juin

19h. Paris. Le Sunside. Marc Benham: piano. Un pianiste mirobolant maintes fois célébré sur ce blog.

Dimanche 18 juin

17h. Paris. Le Delta. Moldaves! Duo unissant deux Français descendants de Moldaves: Sylvain Kassap (clarinettes) & Claudia Solal (voix). Cap à l'Est!

Jeudi 22 juin

20h, Paris, Galerie Hus, concert du duo Joëlle Léandre (contrebasse) & Mike Ladd (voix). Dédicace du livre Polyfreee. La Jazzsophère et ailleurs. (1970-2015) de Philippe Carles & Cie.

20h30. Paris. Le New Morning. Patricia Barber Trio. Une chanteuse envoûtante.

Samedi 24 juin

21h. Paris. L'Apostrophe. Frédéric Borey " Lucky Dog ". Groupe déjà fêté sur ce blog. Concert à entrée libre.

Mardi 27 juin

21h. Paris. Le Sunside. Isabelle Olivier " In Between " Quartet. La citoyenne Isabelle Olivier fait de la harpe un instrument révolutionnaire, sensuel et spirituel. A suivre.

Mercredi 28 juin

19h30 et 21h30. Paris. Le Duc des Lombards. Itamar Borochov. Jeune trompettiste déjà palmé sur ce blog.

Jeudi 29 juin

20h. Les Lilas (93). Le Triton. Christophe Monniot (sax) " Nouvelle Terre " avec Marc Ducret (guitare électrique). Partons à l'aventure!

20h30. Boulogne-Billancourt (92). La Seine musicale. Herbie Hancock. Un des derniers Géants du Jazz en activité.

21h. Paris. Le Sunside. Jean-Philippe Scali Quartet invite Glenn Ferris (trombone). Swing, Swing, Swing.

 

La photographie de Frédéric Borey est l'œuvre du Fougueux Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette œuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Frédéric Borey par Juan Carlos HERNANDEZ

Frédéric Borey par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

Sélection de concerts de Jazz à Paris et en Ile de France pour janvier 2018

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices Hot, lecteurs Swing, tous mes vœux de santé et de prospérité pour vous et ceux qui vous sont chers. En 2018, la flamme du Jazz ne s'éteindra pas!

Voici, choisie avec ma partialité et ma mauvaise foi habituelles, une sélection de concerts de Jazz pour janvier 2018 à Paris et en Ile de France. 

Pour un agenda exhaustif sur Paris, voyez Paris Jazz Club. Pour la France et l'Europe, lisez Jazz Magazine

Si vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez sur France Musique les émissions Jazz Club et Les légendes du Jazz et sur TSF Jazz Jazz Live.

Jusqu'au dimanche 28 janvier, le mardi et le mercredi à 19h, le dimanche à 19h30, Paris, Le Studio Hébertot: " Claquettes Jazz " par Fabien Ruiz (danse), le chorégraphe de " The Artist " et Michel Van Der Esch (clavier). Goûté et approuvé. Enfants, emmenez vos parents à ce spectacle. Cela les instruira en les amusant. 

Le Festival Sons d'Hiver fait vibrer le Val de Marne du vendredi 26 janvier au samedi 17 février. 

Lundi 1er janvier, 18h et 20h30, Paris, Le Sunset: Commencez 2018 comme vous terminâtes 2017, en beauté, avec le Lady Quartet de Rhoda Scott, l'organiste aux pieds nus.

Vendredi 5 à 20h30, samedi 6 à 14h30 et dimanche 7 janvier à 14h30, Paris, Le Pan Piper: Jazzy Poppins par le Duke Orchestra de Laurent Mignard. Un programme spécial Mary Poppins avec tarif réduit pour les moins de 16 ans. Duke Ellington consacra un album à la musique du film Mary Poppins. Concert pour tout public à partir de 5 ans.

Samedi 6 janvier à 21h, Paris, Le Baiser Salé: le pianiste Jim Funnell joue avec ses deux groupes successivement. Afuriko puis Word Out. Un Anglais de New York revient à Paris. 

Mercredi 10, 17, 24 et 31 janvier à 19h, Paris, Le Baiser Salé: le duo Mario Canonge & Michel Zenino pétrit amoureusement les standards, seul ou accompagné.

Mercredi 10 janvier à 21h30, Paris, Le Baiser Salé: Rick Margitza Quartet. Le dernier saxophoniste de Miles Davis vit, enseigne et joue à Paris. Profitons en.

Jeudi 11 janvier:

- 19h, Paris, Le Baiser Salé: Alain Jean Marie (piano) & Sylvain Beuf (saxophone). Classieux. 

- 20h30, Paris, Le Sunset: le groupe belge Almadav Project jouera sur scène l'album " Tides " célébré sur ce blog. 

Samedi 13 janvier:

- 20h, Paris, Maison de la Radio: dans le cadre du programme Jazz sur le Vif de France Musique, le duo Claudia Solal & Benjamin Moussay que je célèbre sans relâche depuis plus de 10 ans suivi du pianiste romain Enrico Pieranunzi en trio. Ames sensibles, ne pas s'abstenir.

- 20h30, Vincennes (94), Espace Sorano: Edouard Ferlet (piano) dans son programme solo Think Bach. Opus 2. Affiné.

Mercredi 17 janvier, 20h, Paris, Centre Wallonie Bruxelles: Big Band Mikmâäk, le grand orchestre belge fête ses 20 ans. Show devant!

Jeudi 18, vendredi 19, samedi 20 janvier à 21h, Paris, Le Sunside: un quartet All Stars franco-italo-américain avec Enrico Rava, Aldo Romano, Baptiste Trotignon et Daryl Hall

Vendredi 19 janvier, 21h, Paris, festival Jazz et ImagesCinéma Balzac: soirée spéciale Nina Simone avec film et concert. 

Samedi 20 janvier, 18h, Paris, Le Trianon: Festival Jazz Magazine & All that Jazz. Honneur aux Dames avec, dans l'ordre d'apparition sur scène, The Glossy Sisters, Camille Bertault, Sandra Nkak et Lisa Simone (la fille de Nina). 

Mardi 23 janvier:

- 20h30, Le Chesnay (78), Jazz au Chesnay: Triple entente avec Sylvain Beuf (saxphone), Diego Imbert (contrebasse) et Michel Perez (guitare électrique). Triple entente est dans la place. Tout baigne.

- 20h30, Paris, Le New Morning: Alex Stuart, guitariste australien, jouera son album " Aftermath " célébré sur ce blog. 

- 20h45, Courbevoie (92), Espace Carpeaux: Omar Sosa & Paolo Fresu. La rencontre de deux îliens: un Cubain et un Sarde pour créer un océan de musique. 

- 21h, Paris, Le Sunside, Riccardo del Fra Open Book Quintet. 

Mercredi 24 janvier, 21h, Paris, Le Sunside: Bareket, Hershvits, Ratz, Elnatan. Un All Stars israélien en provenance de New York. 

Jeudi 25 janvier, 20h30, Massy (91), Paul B: le quartet d'Airelle Besson suivi du quartet de Denis Colin. Deux concerts pour le prix d'un. Profitez en, joyeuses Massicoises, heureux Massicois.

Samedi 27 janvier, 20h30, Paris, Le Sunside: le trio de Thomas Savy (clarinettes) avec Stéphane Kerecki (contrebasse) et Fabrice Moreau (batterie). Aussi subtil qu'énergique.  

Mardi 30 janvier, 21h, Paris, Le Sunside: Olivier Bogé Quintet avec Pierre Perchaud

La photographie de Daryl Hall est l'œuvre du Vibrant Juan Carlos HERNANDEZ. Toute reproduction de cette œuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Darryl Hall par Juan Carlos HERNANDEZ

Darryl Hall par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

Sélection de festivals de Jazz pour l'été 2016

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices vertueuses, lecteurs civiques, en accord avec les dieux et les muses, voici ma sélection de festivals de Jazz pour l'été 2016.

Pour un agenda exhaustif, voyez mes anciens collègues de Citizenjazz.

Jazz en ville:

si vous êtes à Paris et voulez écouter du Jazz au vert, le Paris Jazz festival se poursuit au Parc floral de Paris (métro Château de Vincennes) jusqu'au lundi 31 juillet. Entrée du parc à 6€, concerts gratuits. Emmenez femmes, hommes, enfants, voisins, parents, prévoyez le pique nique et les jeux.

si vous êtes à Paris et ne voulez ou ne pouvez aller à New York, deux solutions s'offrent à vous:

- le festival " Nous n'irons pas à New York " au Duc des Lombards en juillet et août

- l'American Jazz Festiv'Halles au Sunset-Sunside en juillet suivi du festival Pianissimo en août consacré au piano comme son titre l'indique.

- le festival All Stars au New Morning jusqu'au mercredi 3 août.

A Paris, toujours, une pianiste compositrice leader née Leila Olivesi et son quintet Utopia au Petit Journal Montparnasse samedi 2 juillet à 21h30. Une Dame du temps présent qui fait oublier celles du temps jadis.

si vous êtes à New York et voulez écouter du Jazz gratis dans la rue ou à Central Park, Jazz Mobile, y pourvoit depuis 50 ans sans défaillir.

A Montpellier en Occitanie, le festival de Radio France et de Montpellier donnera carte blanche au pianiste franco-américain Dan Tepfer, maintes fois célébré sur ce blog, avec un concert Carte blanche le mardi 19 juillet à 22h. Entrée libre. S'il n'y a plus de place pour vous ou que vous ne pouvez être à Montpellier, pas de panique. Le concert est diffusé en direct sur France Musique.

si vous êtes à Nantes et voulez vous promener au bord de l'eau, rendez-vous de l'Erdre du 25 au 28 août. A noter Omar Sosa et son Creole Sextet ainsi que mes amis d'EOTH et leur jazz rock cosmi-comique. Tous les concerts sont gratuits.

si vous êtes à Genève et voulez aller au parc, rendez-vous au parc des Cropettes du 29 juin au 3 juillet pour le festival de l'AMR. Tous les concerts sont gratuits.

si vous êtes à Besançon et voulez stimuler vos neurones, allez au 35e festival Jazz et Musiques improvisées du 28 juin au 2 juillet avec notamment le double dames vocal Equivoxe composé de Claudia Solal & Valérie Phillipin le mardi 28 juin à 21h au Grand Kursaal.

si vous êtes à Paris et voulez finir l'été en beauté, allez au Festival Jazz à la Villette du 30 août au 11 septembre avec des concerts pour les petits et les grands et du cinéma.

Jazz à la montagne:

A Chamonix Mont Blanc, dans les Alpes, en France, le Cosmo Jazz Festival emmène le Jazz aux alpages pour l'estive du 23 au 31 juillet. Lundi 25 juillet à 12h, sur l'alpage de Lorioz, Elina Duni viendra seule avec sa guitare et ses percussions chanter les montagnes d'Albanie face aux Alpes. Le concert est gratuit mais il faut marcher pour y accéder. Prévoyez le pique nique et une tenue adaptée à la montagne.

A Merano, en Italie, au pied des Dolomites, suivez le Maestro Franco d'Andrea avec le Merano Jazz Festival (festival et académie) du 13 au 17 juiilet.

A Montreux en Suisse, avec le Jura derrière vous, le lac Léman et les Alpes face à vous, le Montreux Jazz Festival fêtera ses 50 ans en 2016. Beaucoup de Pop là dedans mais tout de même le trompettiste new New Orleans Christian Scott sera présent.

A Willisau en Suisse, le festival Jazz Willisau fêtera ses 50 ans du 31 août au 4 septembre. Le programme n'est pas encore fixé à ce jour. Affaire à suivre.

En Maurienne, en Savoie, France, le festival Cordes et pics réunira violonistes et artisans archetiers (festival, académie, concours) du 23 juillet au 6 août. Il s'agit essentiellement de musique classique mais il y a de vrais morceaux de Jazz dedans.

Jazz à la mer:

A Antibes-Juan-les-Pins, Jazz à Juan, fêtera ses 56 ans (plus vieux festival de Jazz en Europe), à la pinède Gould, face à la Mer Méditerranée, du 14 au 24 juillet avec notamment le Snob Paolo Conte. Les festivités commenceront avec les Victoires du Jazz mercredi 13 juillet présentées par Sébastien Follin sur France 3 et FIP. Parmi les nominés, Sylvain Rifflet Mechanics et Pierre Perchaud chaudement recommandé sur ce blog.

A Toulon, face à la Mer Méditerranée, le festival Jazz à Toulon se déroulera du 15 au 24 juillet. Tous les concerts sont gratuits. A noter le quartet " Oversea " d'Olivier Ker Ourio (harmonica) le 24 juillet à 18h30.

A Nice, au théâtre de verdure du Parc Masséna, le Nice Jazz Festival (jeu de mots pour les anglophones) devait avoir lieu du 16 au 20 juillet, à deux pas de la Mer Méditerranée. A noter le Becca Stevens Band louangé sur ce blog. Suite au massacre terroriste du 14 juillet sur la Promenade des anglais, le Nice Jazz Festival est annulé.

A Marseille, le festival Jazz des 5 continents, aura lieu du 20 au 29 juillet. Mardi 26 juillet à 21h Christian Scott Atunde Adjuah et sa Stretch Music vont étirer vos émotions et vos perceptions.

Sur l'île de Porquerolles, dans le parc national marin de Port Cros, entourés par la Mer Méditerranée, Jazz à Porquerolles du 8 au 12 juillet, Archie Shepp & Aldo Romano, fondateurs du festival donneront un concert spécial. Otis Taylor, le grizzli du Blues, sera aussi présent.

Dans la Manche, en Normandie, en baie du Mont Saint Michel, le festival Jazz en Baie aura lieu du 5 au 15 août avec notamment Eric Le Lann " Life on Mars " déjà louangé sur ce blog.

Toujours sur les rives de la Manche, mais côté Bretagne, en Côtes d'Armor, à Sables d'Or les Pins ( " A Sables d'Or près des dunes " chante Etienne Daho dans " Tombé pour la France "), au théâtre de verdure de la vallée de Diane, le jeudi 20 juiillet, à 21h, Eric Seva et son quartet " Nomade sonore " célébré sur ce blog (libre participation aux frais). Bon voyage.

Pour l'Océan Atlantique, rendez-vous sur l'île de Ré que chantait Claude Nougaro pour le festival Jazz au phare du 15 au 18 août avec Philip Catherine et Michel Legrand.

Pour l'Océan Atlantique encore, venez déguster Jazz y Krampouezh à Nevez, Finistère, Bretagne, qui mêle Jazz et gastronomie du pays des rias et des belons avec une soirée Jazz Création jeudi 20 juillet à partir de 18h concoctée par deux trompettistes célébrés sur ce blog: Johann Lefevre puis Eric Le Lann (avec pour invité spécial Rick Margitza au saxophone ténor).

Pour l'Océan Atlantique et le Golfe du Morbihan, festival Jazz à Vannes marrainé par la trompettiste Airelle Besson du 24 au 31 juillet. Tous les concerts sont gratuits.

Pour l'Oéan Atlantique vu de l'autre rive, rendez-vous au Newport Jazz Festival du 29 au 31 juillet.

Jazz à la campagne:

A Gomené, Morbihan, Bretagne, festival Jazz à Gomené le 1er et le 2 juillet avec mes amis d'EOTH le vendredi 1er et le Boclé Bros Keltic Band le samedi 2 juillet.

A AIgnes et Puyperoux, en Charente, le festival Respire Jazz réunira dans l'ancienne abbaye de Puyperoux (aujourd'hui centre d'hébergement collectif) du 1er au 3 juillet le duo Bojan Z & Julien Lourau et le trio de Pierre de Bethmann.

A Langourla, Côtes d'Armor, Bretagne, 21e festival Jazz in Langourla du 5 au 7 août. Un théâtre de verdure dans une ancienne carrière de pierre.

A Malguenac, Morbihan, Bretagne, festival Arts des villes, Arts des champs du 18 au 21 août avec Emmanuel Bex, Sylvain Rifflet &Mechanics notamment.

Dans le vignoble nantais, en Loire Atlantique, Pays de la Loire, Jazz, Maine et Muscadet au programme avec Jazz sur Lie. Le programme n'est pas fixé mais savourer Jazz et écrevisses de rivière sans modération accompagné de muscadet (avec modération), cela ne se refuse pas. Voici mes souvenirs de l'édition 2006 de ce festival.

La photographie d'Elina Duni est l'oeuvre de l'Imparable Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Elina Duni par Juan Carlos HERNANDEZ

Elina Duni par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

Sélection de concerts à Paris et en Ile de France pour mars 2016

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, c'est avec la rigueur du sélectionneur du XV de France de rugby que je vous propose la sélection suivante de concerts de Jazz pour le mois de mars 2016 à Paris.

Pour un agenda complet, voyez mes anciens collègues de citizenjazz.

Le Concert du Mois:

Théâtre du Châtelet:

- Lundi 21 mars 2016 à 20h: Carte blanche à Patrice Caratini. Le Caratini Jazz Ensemble invite, entre autres, l'Orchestre régional de Normandie, Hildegarde Wanzlawe (chant), Martial Solal (piano), Maxime Le Forestier (chant), Juan Jose Mosalini (bandonéon), Inor Sotonlogo (percussions cubaines). Un nouveau Sacre du Printemps au Châtelet pour Patrice Caratini.

Le film concert du mois:

Le festival Jazz et Images se poursuit au cinéma Le Balzac, 1 rue Balzac, 75008 Paris, France, sous la direction artistique de Vincent Le Quang. Prochaine séance dédiée à Stan Getz le vendredi 18 mars à 20h30. Au programme, Stan Getz en concert à la Grande Parade du Jazz de Nice en 1978 (film de Jean-Christophe Averty, 28’) puis le quartet de Vincent Le Quang.

Pour le reste, vous avez le choix.

Les Disquaires

Café concert. Entrée libre. Consommations obligatoires.

Jeudi 3 mars 20h30. Panoramic Project. Nonet avec guitare. Logiquement, ça doit chauffer.

Mercredi 16 mars à 20h30. Matthieu Boré (chant) et son New Orleans Brass Band.

La Java

Lundi 14 mars à 20h30: Jazz à la Java. Duo Didier Petit (violoncelle) et Guillaume Roy (sax alto) suivi du trio Pierre Précieuse avec Claudia Solal (chant), Didier Petit (violoncelle) et Philippe Foch (percussions). Chansons consacrées à l'Espace. Ca plane pour nous.

New Morning

Jeudi 10 mars à 20h30: Kenny Barron Trio. Même si son dernier album m'a déçu, nous parlons du dernier pianiste de Stan Getz tout de même.

Vendredi 18 mars à 20h30: Otis Taylor. Du Blues, du Blues, du Blues! Du vrai qui tache et colle à l'âme.

Duc des Lombards

Mardi 1er et mercredi 2 mars à 19h30 et 21h30: Médéric Collignon et son Jus de Bocse jouent leur nouvel album Moovies consacré aux BO de films des années 60-70. Groovy moovies!

Jeudi 3 mars à 19h30 et 21h30: Trio Sud composé d'Olivier Gaubert (piano), Jannick Top (basse) et André Cecarelli (batterie) invite Thomas Savy (sax) et Christophe Leloil (trompette)

Jeudi 17 mars à 19h30 et 21h30: Harold Lopez Nussa et Alune Wade. Un ensemble africain cubain. Ce sera noir et chaud.

Mardi 29 et mercredi 30 mars à 19h30 et 21h30: le trio "Fox " composé de Pierre Perchaud (guitare), Jorge Rosy (batterie) et Nicolas Moreaux (contrebasse) déjà louangé sur ce blog.

Le Triton, Les Lilas (métro mairie des Lilas)

Jeudi 10, vendredi 11, samedi 12 mars à 20h: le duo Bojan Z (piano)/Julien Lourau (saxophones). Classieux, forcément classieux.

Samedi 12 mars à 21h: Médéric Collignon (chant) et Vardhui Yerisyan (piano) improvisent sur Scriabine. Amis du bizarre, bonsoir.

Samedi 26 mars à 20h:

" Tous dehors ", l'orchestre de Laurent Dehors fête ses 20 ans en invitant Marc Ducret (guitare électrique). Chaud devant! Enfants, emmenez vos parents, ça les décoincera sévèrement.

Le 45° Jazz Club

Vendredi 4 mars à 20h30: l'excellent " Word Out " quartet du pianiste britannique Jim Funnell prendra possession des lieux avec son concept lent et concentrique " Spirit of the snail ". Un projet déjà louangé sur ce blog.

Café de la danse:

Mercredi 16 mars à 19h30, PJ5 le quintette du guitariste français Paul Jarret bien connu des fidèles lecteurs de ce blog.

Sunset-Sunside

Jeudi 3 mars, 20h30, Sunside, The Claudia Quintet avec John Hollenbeck (batterie), Chris Speed (sax), Drew Gress (contrebasse). Le meilleur de New York débarque à Paris.

Vendredi 4 mars , 20h et 22h, Sunside. Giovanni Mirabassi Quartet. Mesdames, Mesdemoiselles, est-il besoin de vous présenter ce séduisant pianiste?

Vendredi 4 et samedi 5 mars, 21h, Sunset: Le Lady Quartet de Rhoda Scott rend hommage à La Velle, chanteuse récemment disparue fidèle compagne de jeu de ce quartet. Honneur aux Dames.

Mardi 9 mars, 20h30, Sunside: Edouard Ferlet " Think Bach Vol II ", solo et trio. Edouard Ferlet continue de jouer avec Jean Sébastien Bach. Jouons avec lui.

Samedi 12 mars à 19h et 21h30, dimanche 13 mars à 18h30 et 20h30: Jeremy Pelt (trompette) Power Quintet avec Steve Nelson, Peter Washington, Danny Grissett (piano) et Bill Stewart (batterie). Un autre débarquement new yorkais à Paris. Soyez prêts à les recevoir comme ils le méritent, lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs.

Mardi 15 mars, 21h30, Sunside, Louis Beaudouin Quartet. L'album de ce jeune sax ténor français n'est pas encore sorti mais il fait déjà mes grandes délices. Sax ténor, guitare, contrebasse, batterie. Classique et classieux.

Samedi 19 mars, 22h au Sunside, Frank Nicolas Jazz Ka Philosophy avec Grégory Privat et Tony Chasseur. Jazz et Gwo Ka, c'est bon, ça!

Vendredi 25 mars, 21h, Sunside: Franco d'Andrea Trio avec Franco d'Andrea (piano), Mauro Ottolini (trombone) et Daniele d'Aguro (clarinettes). Lectrices raffinées, lecteurs esthètes, retrouvez vous à ce concert.

Dimanche 27 mars, 20h30, Sunside:

Thomas Savy Archipel quartet. Embarquement immédiat sur la Mer éternelle et toujours recommencée.

Dimanche 31 mars, 21h, Sunside: Hommage à Phil Woods avec Pierrick Pédron (sax alto)

Petit Journal Montparnasse

Samedi 5 mars à 21h30: Benny Golson. Un des premiers Jazz Messengers, l'immortel compositeur de " I remember Clifford " et " Whisper not ". Bref ce sax ténor est une Légende vivante du Jazz.

Studio de l'Ermitage

Mercredi 16 mars à 20h30. Pierrick Pédron vient jouer son nouvel album " AnD the ". Groove cosmique en perspective.

Synagogue Copernic:

Samedi 19 mars, 20h: Nuit du Jazz à Copernic. Tous les musiciens sont Juifs mais il n'est pas nécessaire d'être Juif pour venir écouter et apprécier Omer Avital par exemple.

Le Baiser salé

Le Baiser Salé offre aux artistes une résidence. Ils peuvent y jouer pendant des années comme le duo Mario Canonge (piano)/Michel Zenino (contrebasse) que vous retrouverez, fidèle au poste, les mercredi 2, 9, 16, 23 et 30 mars à 19h.

Autre résidence, celle du saxophoniste ténor Rick Margitza en quartet le mercredi 9 mars à 21h30.

Et enfin celle du quintet de Mario Canonge et Michel Zenino le jeudi 17 mars à 21h30.

Jeudi 10 mars à 21h30 le trio de Jean-Marie Ecay (guitare) avec André Charlier (batterie) et Jean-Michel Charbonnel (contrebasse). Apprentis guitaristes, venez apprendre votre métier avec un grand professionnel.

Théâtre des ateliers du chaudron: Dimanche 20 mars à 16h et 19h. Steve Potts All Stars avec Steve Potts (saxs), Darryl Hall (contrebasse), Jean-Claude Montredon (batterie) et Michael Felberbaum (guitare électrique).

Bar de l'hôtel Lancaster: mercredi 30 mars à 18h30: Stéphane Chandelier trio avec Stéphane Chandelier (batterie), Gilles Naturel (contrebasse) et Yves Brouqui (guitare). Du Jazz classe dans un bar de palace pour les lectrices sophistiquées et les lecteurs aisés de ce blog.

Salle de l'Orangerie, Eaubonne, Val d'Oise: mardi 15 mars, 21h, Olivier Calmel " Double Celli ". Un piano, deux violoncelles et de l'improvisation.

La photographie de Médéric Collignon est l'oeuvre du Féérique Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Médéric Collignon par Juan Carlos HERNANDEZ

Médéric Collignon par Juan Carlos HERNANDEZ

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>