Michele Hendricks " A little bit of Ella "

Publié le par Guillaume Lagrée

Michele Hendricks

" A little bit of Ella (now and then)"

Cristal Records. Sortie le 8 janvier 2016.

Michele Hendricks: chant

Tommy Flanagan: piano

Peter Washington: contrebasse

Lewis Nash: batterie

Brian Linch: trompette

Robin Eubanks: trombone

David " Fathead " Newman: saxophone ténor

Jon Hendricks: chant sur " How high the moon " (n°2)

Album enregistré à New York les 7 et 8 janvier 1998.

Michele Hendricks sera en concert à Paris, au Sunside, le vendredi 29 et le samedi 30 janvier 2016 à 21h et le vendredi 29 avril 2016 au Petit Journal Montparnasse.

Lorsqu'Ella Fitzgerald, la First Lady of Song, décéda en 1996, toutes les chanteuses de Jazz demandèrent à Tommy Flanagan, son pianiste préféré, d'enregistrer un hommage avec lui. Il refusa à toutes mais, réflexion faite, il décida d'enregistrer un album hommage à la plus célèbre de ses Patronnes, Dame Ella Fitzgerald, avec la seule chanteuse qu'il en estimait capable, Michele Hendricks, la digne fille du " fou chantant " Jon Hendricks.

Puisque Michele Hendricks avait contacté Tommy Flanagan en premier, c'est elle qui fixa les règles. Il s'agissait de chanter la gloire d'Ella Fitzgerald comme maintenant et comme alors, d'où la seule composition originale de l'album, oeuvre de Michele Hendricks et titre album " A little bit of Ella (now and then) " (n°8).

Pas question de chanter comme Ella. Ce serait ridicule car elle avait établi les règles de son propre genre. Michel Hendricks fixa donc les siennes pour cet album. Malgré les craintes de Tommy Flanagan ( " Je ne sais pas jouer funky ou reggae, ce n'est pas mon truc " dit-il alors à Michele Hendricks), il se plia au jeu. Ecoutez cette version diaboliquement funky de " Sweet Georgia Brown " qui ouvre (n°1, version courte) et clôt l'album (n°11, version longue) pour vous en convaincre, lectrices groovy, lecteurs soulful.

Selon les chansons, Michele Hendricks est accompagnée par le Tommy Flanagan Trio, parfois augmenté de 3 souffleurs de valeur, sans oublier un duo vocal entre les Hendricks père et fille ( " How high the moon " (n°2) et un superbe duo voix/piano qui sonne comme un adieu à Ella " Everytime we say goodbye " (n°10).

Tommy Flanagan est mort en 2001. Cet album, enregistré en 1998, est sorti en 2016. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Michele Hendricks chante et enseigne toujours entre Paris et Auvers sur Oise ( le village mortel de Vincent Van Gogh) avec l'association Art et Muses.

Si vous voulez écouter une chanteuse de Jazz qui vivifie la tradition du scat, ne minaude pas mais charme, écoutez Michele Hendricks, lectrices groovy, lecteurs soulful.

Michele Hendricks sera en concert à Paris, au Sunside, le vendredi 29 et le samedi 30 janvier 2016 à 21h et le vendredi 29 avril 2016 au Petit Journal Montparnasse.

Rien à ajouter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article