Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sélection de concerts de Jazz pour juillet 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Laurent Coq par Juan Carlos HERNANDEZ

Laurent Coq par Juan Carlos HERNANDEZ

Honorables lectrices, Respectables lecteurs, alors que les Etats Unis d'Amérique et la République fédérative du Brésil, deux pays fondamentaux pour le Jazz, sont encore durement frappés par la pandémie de Covid 19, l'Europe et la France sortent de mois de confinement. Pour la France, il faut distinguer deux collectivités d' outre-mer (Mayotte et Guyane) du reste du pays.

A Paris, coeur battant du Jazz en France, les salles de spectacle vont rouvrir lentement, progressivement, avec des conditions sanitaires strictes. En juillet 2020, vous pourrez aller au concert à condition d'être masqués, de respecter la distance physique avec votre voisin (le jeu de la séduction n'en sera que plus subtil!) et d'oindre vos mains de gel hydroalcoolique aux normes de l'OMS. 

Si vous ne pouvez assister aux concerts, écoutez les sur France Musique avec les émissions Jazz Club (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live

Du lundi 27 juillet au samedi 1er août inclus, de 20h à minuit (heure de Paris), France Musique diffuse des concerts enregistrés au festival Jazz in Marciac depuis sa création en 1978 et qui n'a pas lieu en 2020 en raison d'une pandémie mondiale. Au programme, des Géants du Jazz tous célébrés sur ce blog: Stan Getz, Sonny Rollins, Dizzy Gillespie, Michel Petrucciani, Eddy Louiss... 

Le festival Banlieues Bleues  (Seine-Saint-Denis, Ile de France, France) offre gratuitement à voir et écouter des concerts des éditions précédentes, chaque semaine. Profitez en, lectrices Swing, lecteurs Hot.

Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez sur Ecouter le live radio et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de l'Italie sur le Jazz sous le titre générique Evviva Italia! 5 émissions différentes sur ce thème de juillet à novembre 2020 inclus. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris & di Roma). No podcast. Pour juillet, vendredi 3, 10, 17, 24 & 31 à 12h; lundi 6, 13, 20 & 27 juillet à 22h.

Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme. 

A Genève, en Suisse, l'AMR organise des concerts à entrée libre, en plein air, à la buvette du parc de Beaulieu, vendredi 3, 10, 17 & 24 juillet à 19h: Old, Poor & Anonymous; X Troy; Karaokestre (un karaoké géant avec un vrai orchestre en direct!); Space Age Sunset. 

Mercredi 15 juillet à 9h (Hawaï & Papeete), 12h (San Francisco), 14h (Minneapolis & Quito), 15h (New York & Pointe à Pitre), 16h (Cayenne & Brasilia), 17h (Saint-Pierre-et-Miquelon), 19h (Rekjavik & Dakar), 20h (Londres & Lisbonne), 21h (Paris & Rome),  22h (Vilnius & Mamoudzou), 23h (Saint-Pierre-de-la-Réunion & Port Louis), concert en direct et en ligne des pianistes Dan Tepfer (maintes fois célébré sur ce blog) & Aaron Diehl (inconnu de mes services) . Droit d'entrée: 5$ minimum. Le premier concert en duo de pianos pour Dan Tepfer

Vendredi 31 juillet à 9h (Hawaï & Papeete), 12h (Los Angeles), 14h (Chicago & Quito), 15h (New York & Fort de France), 16h (Cayenne & Brasilia), 17h (Saint-Pierre-et-Miquelon), 19h (Rekjavik & Dakar), 20h (Londres & Lisbonne), 21h (Paris & Rome),  22h (Vilnius & Mamoudzou), 23h (Saint-Pierre-de-la-Réunion & Port Louis), concert en direct et en ligne depuis New York du pianiste franco-américain Dan Tepfer (maintes fois célébré sur ce blog). Au programme Bach Inventions/Reinventions, un nouveau programme Bach différent de ses  Goldberg Variations/Variations acclamées sur ce blog.    Droit d'entrée: 5$ minimum.

Voici ma sélection de concerts dans les salles ouvertes à Paris et en Ile de France.

Sunside, Paris:

Festival Pianissimo, 15e édition.

Mercredi 1er et jeudi 2 juillet à 19h30 & 21h30, Macha Gharibian, pianiste et chanteuse française habitée par l'Arménie de ses ancêtres. Beau voyage immobile en perspective. 

Vendredi 3 & samedi 4 juillet à 19h & 21h30. Jacky Terrasson trio. Un pianiste français efficace comme un Américain. 

Mardi 7 & mercredi 8 juillet à 19h30 & 21h30, Paul Lay " Deep Rivers ". Un pianiste français qui tient ses promesses de jeunesse.

Vendredi 10 & samedi 11 juillet à 19h30 & 21h30. Fred Nardin trio pour l'album " Look Ahead " célébré sur ce blog. Cf extrait audio au dessus de cet article. 

Mercredi 15 & jeudi 16 juillet à 19h30 & 21h30, le trio Jazz d'Alain Jean-Marie. La classe, forcément, la classe. Cf vidéo sous cet article. 

Vendredi 17 & samedi 18 juillet à 19h & 21h30, le trio de Giovanni Mirabassi qui figurera dans mon émission d'octobre 2020 sur Couleurs Jazz Radio. La classe à l'italienne.

Mardi 21 juillet à 21h: le trio de Laurent Coq. Cf photographie au dessus de cet article. Généreux. 

Samedi 25 juillet à 21h: Leila Olivesi et son " Utopia " Quartet célébré sur ce blog. Inventif. 

Vendredi 31 juillet à 21h: un trio inédit aux 2/3 féminin avec Julie Saury (batterie), Carine Bonnefoy (piano) & Felipe Cabrera (contrebasse). Dynamique. 

Duc des Lombards, Paris:

Vendredi 17 & samedi 18 juillet à 19h30 & 21h45, Florian Pellissier Quintet maintes fois célébré sur ce blog.

Jeudi 30 & vendredi 31 juillet à 19h30 & 21h45. Le quartet d'Hugo Lippi invite Florin Niculescu (violon). Aérien.

Baiser Salé, Paris:

Vendredi 10 juillet, 19h30 & 21h30 , Electric Quartet de Jean-Marie Ecay, excellent guitariste français. 

Mardi 28 juillet, 20h, Jazz de demain avec Lilian Mill Sextet. Inconnu de mes services. A découvrir sur pièces et sur place. 

Péniche Le Marcounet, Paris:

Samedi 4 juillet, 18h, David Patrois & Rémi Douyssieres duo. Finesse. Entrée libre en terrasse.

Vincennes, Val de Marne, Ile de France, France:

Sorano Jazz, exposition libre de 13 photos de Jazz sur les murs du cimetière de Vincennes, rue de Fontenay. Parce que le Jazz, c'est la Vie!

 

La photographie de Laurent Coq est l'oeuvre de l'Ebouriffant Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales

Partager cet article

Repost0

Evviva Italia! Mon programme Italie et Jazz sur Couleurs Jazz Radio de juillet à novembre 2020

Publié le par Guillaume Lagrée

Francesco Bearzatti par Juan Carlos HERNANDEZ

Francesco Bearzatti par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices cantatrices, lecteurs improvisateurs, bienvenue dans mon cycle Evviva Italia! sur Couleurs Jazz Radio dans mon émission Le jars jase jazz

5 émissions de juillet à novembre 2020 pour résumer l'immense influence de l'Italie sur le Jazz, de l'andante au staccato passando per l'opera e la pizza.

Une émission par mois diffusée chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris & di Roma). No podcast.

Une fois sur le site de Couleurs Jazz Radio, cliquez sur " Ecouter le live radio " et l'émission commence. 

Au programme, Enrico Rava (cf extrait audio au dessus de cet article), Francesco Bearzatti (cf photographie au dessus de cet article) & Lorenzo Capello (cf vidéo sous cet article). 

Vous y trouverez aussi, dans le désordre, Miles Davis, Marc Benham, Duke Ellington, Martial Solal & Lee Konitz, Chet Baker, Bruno Angelini & Giovanni Falzone, Emmanuel Bex, Tony Bennett, Frank Sinatra, Paolo Conte, Thierry Péala, Olivier Babaz, David Chevallier, Laurent Dehors, Eric Dolphy, Stéphane Kérecki, Richard Galliano, Biréli Lagrène, André Hodeir, Maria Laura Baccarini, l'Italian Instabile Orchestra, Michel Graillier, Eric Le Lann, le Modern Jazz Quartet, Martial Solal, la Marmite Infernale, Ziad KreidyWayne Shorter, Sacha Distel, John Lewis, Giovanni Mirabassi, le Nuzut trio, Enrico Pieranunzi, Claudio Pontiggia, Guillaume Séguron & Henri Texier al contrabbasso, instrument d'invention italienne comme le pianoforte, tous deux essentiels au Jazz. 

Buon viaggo in Italia  sulle vie del Jazz, lectrices cantatrices, lecteurs improvisateurs!

La photographie de Francesco Bearzatti est l'oeuvre du Latin Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

Partager cet article

Repost0

Gardez votre sang froid. Pour et par François Tusques

Publié le par Guillaume Lagrée

" Gardez votre sang froid "

Robbe Gloaguen Quartet

Compositions de François Tusques

Album Mazeto Square sorti le 11 mai 2020

 

CD1: Gardez votre sang froid. Compositions de François Tusques jouées par Eric Leroux (saxophone), Fabien Robbe (piano), Tanguy Le Doré (guitare basse électrique) & Jérôme Gloaguen (batterie). 

CD2: Concert de l'Intercommunal Free Dance Music Orchestra enregistré à Paris au théâtre Dejazet entre le 6 et le 12 juillet 1984. 

François Tusques : piano
Carlos Andreù : chant
Sam Ateba : percussions
Pablo Cueco : percussions
Danièle Dumas : saxophone
Bruno Girard : violon
Sylvain Kassap : saxophone
Tanguy Le Doré : basse
Jean-Louis Le Vallegant : saxophone
Noel McGhie : batterie
Mirtha Pozzi : percussions
Ramadolf : trombone

 

Lectrices Free, lecteurs Jazz, me voici face à un album qui me laisse de glace pour la première partie et en feu pour la deuxième. Le titre? " Gardez votre sang froid " justement.

La première partie est enregistrée en studio en 2019 avec un quartet qui joue des compositions de François Tusques. Cf vidéo ci-dessous pour le premier morceau de l'album, " Je peux jouer ça ". Rien à en dire pour ma part.

La deuxième partie est enregistrée en concert à Paris, au théâtre Dejazet en 1984 et nous restitue l'Intercommunal Free Dance Music Orchestra de François Tusques qui reliait le Free Jazz, dont François Tusques fut le pionnier en France suivant les traces d'Ornette Coleman, aux musiques traditionnelles de France, d'Afrique, d'Asie, aux chants révolutionnaires, bref à tout ce qui bouge les corps et remue les consciences. 

En 1984, la France découvrait la décentralisation et le Front National en politique et la rigueur en économie. Pour la décentralisation, François Tusques avait une large avance puisque sa musique passe de l'Europe à la Chine ( " A propos du voyage de Carmen en Chine ", n°1. Cf extrait audio au dessus de cet article), en Bretagne avec ses marins voyageurs ( " Gavotte au-delà des mers ", n°2), dans le monde arabo-musulman ( " Bienvenue au Sheikh Imam ", n°3) et en Afrique ( " Les Amis d'Afrique ", n°4) avec un message de liberté, d'égalité et de fraternité qui fait honneur aux valeurs de la République française.  Le Front National ne convient pas du tout à son genre de beauté comme l'indiquent clairement les titres des morceaux et la façon de les jouer. Quant à la rigueur, il en faut beaucoup pour jouer avec autant de liberté sans perdre la pulsation de la danse. 

Impossible de résumer un tel magma sonore. Bien entendu, vous y entendrez, lectrices Free, lecteurs Jazz, du Free Jazz, de la gavotte bretonne, du Duke Ellington, de la musique chinoise, arabe, africaine mais de façon inouïe avec une énergie vitale à vous décoller du sol. Le Jazz est la seule démocratie qui existe en ce monde disait le batteur Max Roach (1924-2007). L'Intercommunal Free Danc Music Orchestra en constituait un bel exemple. Il y a un leader, compositeur, François Tusques (1938) au piano mais tout le monde a la parole et il y a même des musiciennes dans l'orchestre ce qui, en 1984, était encore rare. 

Bref, vous l'avez compris,lectrices Free, lecteurs Jazz, je réécouterai la seconde partie de cet album " Gardez votre sang froid ",  pas la première. Quant à vous, faites de cette musique ce qu'il vous plaira car ce sera conforme à l'esprit de François Tusques et au votre. 

Partager cet article

Repost0

Armin Küpper, créateur de tubes

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices créatives, lecteurs inventifs, je viens vous chanter les louanges d'Armin Küpper, sculpteur, saxophoniste et guitariste allemand.

Cet artiste, se promenant à bicyclette, trouva un chantier d'installation de gazoduc. Intrigué, il se mit à jouer avec et dedans le tube.

Boris Vian, ingénieur Centralien, créa le mot " tube " pour désigner une chanson idiote à la mode: brillante à l'extérieur, vide à l'intérieur, comme un tube d'acier. 

Sonny Rollins, durant sa retraite de la scène de 1959 à 1961, jouait sur le Williamsburg Bridge à New York pour travailler son saxophone ténor sans déranger ses voisins , notamment un jeune couple avec un bébé. A son retour en 1962, son nouvel album fut nommé " The Bridge ". Cf extrait audio au dessus de cet article.

Armin Küpper, respectueux du travail d'autrui, joue sur le chantier à partir de 18h quand les ouvriers sont partis. Voici son " Pipeline Funk " avec effet de réverbération sans électricité et sans trucage. Cf vidéo sous cet article. Quand le chantier sera fini, Armin Küpper trouvera un autre terrain de jeu. 

Partager cet article

Repost0