Olivier Babaz " Virages "

Publié le par Guillaume Lagrée

 

 

Olivier Babaz

" Virages "

2014

Olivier Babaz: contrebasse, kalimba, compositions

François Jalbert: guitare acoustique

Mark Nelson: batterie

 

Lectrices québecoises, lecteurs canadiens, merci d'avoir si bien accueilli à Montréal, Québec, Canada, le contrebassiste et kalimbiste français Olivier Babaz.  

Dans ses voyages, de France au Canada, en passant par la Réunion, il nous emmène par des sentiers détournés, des chemins de traverse, d'où ses " Virages " qui donnent leur titre à l'album.    

Il nous touche tout de suite en plein coeur avec " Bim Maloya " qui ouvre l'album. Tout en douceur et en étrangeté avec le kalimba qui donne sa couleur au morceau.

Pas de Jazz sans surprise comme l'expliquait John Lewis dans sa Leçon de musique. Dès le 2e morceau, ça remue à l'américaine avec " La soucoupe " qui peut être celle d'un café bien serré ou d'un voyage interstellaire selon vos envies. Enregistrée live en studio, la musique est fraîche comme celle d'un concert et me donne envie d'applaudir. Acoustique et funky. Yes, baby! Le coup d'archet me rappelle Major Holley mais sans les grommellements.

" Glace noire ", le 3e morceau, est lui aussi bien pêchu, un peu rock d'inspiration mais plus subtil. Olivier Babaz a le sens des grands espaces propre aux musiciens russes et américains. Belle adaptation pour un Français.

4. " In progress part 1 ". Retour du kalimba pour une ballade mystérieuse. 

5. " Saims ". Un autre bijou rythmique. Apparemment c'est simple mais essayez donc de suivre ce que fait le batteur. Il y a des passages entrainants dignes d'une pop song et puis cela se complique, se densifie pour mieux se simplifier et se densifier ensuite avec

6. " In progress part 2 ". 

7. " Feelgood pizza ". Un petit bijou funky. Ca sent bon le feu de bois et le partage entre amis.

8. " The call of Tadou ". Tadou peut être un cantique breton, une montagne chinoise, un service de transport dans le Doubs central en Franche Comté. A vous de choisir lectrices curieuses, lecteurs voyageurs. Retour du kalimba pour un morceau mystérieux, rythmiquement complexe et pourtant dansant, entraînant.

9. " Still path ". Morceau qui sonne comme du Folk nord américain à son meilleur. L'espace, le rythme du train, le mouvement, le voyage, les virages en douceur. Tout y est. 

10. " Flic en flac ". A vous d'imaginer le polar qui va avec, lectrices cinéphiles, lecteurs bibliophiles.

11. " Virages ". Le morceau éponyme se trouve à la fin de l'album. Ca tourne comme une belle route de montagne et la vue est belle. Laissez vous conduire. 

Pour découvrir cette musique sur scène et à la radio, lectrices québecoises, lecteurs canadiens, voici les rendez-vous que vous donne le trio d'Olivier Babaz:

- jeudi 12 juin 2014 à 18h au restaurant Dieseonze à Montréal, Québec, Canada.

- lundi 16 juin 2014 à 20h sur la radio CKLV (100.1 FM à Levis, Québec, Canada)

- samedi 23 août 2014 à 21h au Résonance Café à Montréal, Québec, Canada

Si la musique de ce trio vous plaît et que vous n'avez pas l'intention de vous rendre jusqu'à Montréal, Québec, Canada, pour l'écouter, vous pouvez:

- acquérir l'album " Virages " du trio d'Olivier Babaz dans le commerce légal, respectueux des droits d'auteur.

- faire venir le groupe chez vous puisqu'apparemment aucun festival de Jazz en Europe ne l'a programmé. Vous aurez donc un inédit qui vous permettra de sortir des programmations habituelles. 

 

      Voici le 1er morceau de l'album " Virages " du contrebassiste et kalimbiste Olivier Babaz, " Bim Maloya ". Silence, beauté. Rien à ajouter.


Commenter cet article