Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sélection de concerts de Jazz pour novembre 2022

Publié le par Guillaume Lagrée

Ari Hoenig par Juan Carlos HERNANDEZ

Ari Hoenig par Juan Carlos HERNANDEZ

Lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs, armé de partialité et de mauvaise foi, je vous propose la sélection suivante de concerts de Jazz pour le mois de novembre 2022. 

Pour une sélection plus complète sur Paris et l'Ile de France, voyez Paris Jazz Club. Pour la France et l'Europe, voyez l'agenda de Jazz Magazine

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas sortir de chez vous, plusieurs solutions s'offrent à vous:

- Ecouter les concerts sur France Musique avec les émissions Jazz Club  et Jazz sur le Vif (pour le présent) et Les légendes du Jazz (pour le passé) et sur TSF Jazz avec Jazz Live.

- Pour l'actualité du Jazz 24h/24, écoutez sur la Toile Couleurs Jazz Radio.  Une fois sur le site Internet de la radio, cliquez au centre de l'écran sur Ecouter le live radio et le programme démarre. Mon émission Le jars jase jazz est consacrée à l'influence de la France sur le Jazz et lycée de Versailles  sous le titre générique Détours de France. La France à la lumière du Jazz. Diffusion chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris) . En novembre 2022, 24e épisode avec 8  diffusions: lundi 7, 14, 21 & 28 novembre à 22h; vendredi 4, 11, 18 & 25 novembre à 12h. Pas de podcast. Au programme, le Jazz d'hier avec Miles Davis, John Coltrane, Barney Wilen, Jean-Luc Ponty, Sacha Distel, Bill Evans, Eric Le Lann, Martial Solal, Gerry Mulligan.  Individus tous très favorablement connus de nos services. Cf extrait audio au dessus de cet article. 

Le  podcast de l' émission de juin 2022 en 2 parties sur France Culture,   " Une histoire particulière " consacrée à Dizzy Gillespie Président reste disponible.  Avec la participation de Guillaume Lagrée, l'Excellent auteur de ce blog

- Si vous voulez assister depuis la Toile aux concerts à New York, USA, dans Greenwich Village, pour,  les clubs Small's et Mezzrow, suivez ce lien. C'est payant certes mais toujours moins cher qu'un séjour dans la Grosse Pomme.  

Jérôme Sabbagh, saxophoniste ténor français maintes fois célébré sur ce blog, programme un concert chaque mercredi à 19h30 (heure de New York) au Bar Bayeux à New York.

Mercredi 2 novembre: Otis Brown III (John Ellis, Matt Penman)

Mercredi 9 novembre: Jerome Sabbagh Trio avec Al Foster (Ben Wolfe, Al Foster)

Mercredi 16 novembre: Michael Bates Quintet (Donny McCaslin, Greg Tardy, Josh Deutsch, Michael Sarin)

Mercredi 23 novembre: David Weiss Sextet (Victor Gould, Eric Wheeler, E.J. Strickland)

 

Mercredi 30 novembre: David Berkman Quartet (Steve Wilson, John Hebert, Adam Cruz)

Rentrée des Grands Formats avec un mois de concerts de Grands orchestres de Jazz du mardi 25 octobre au jeudi 24 novembre en France, Allemagne, Suède, Italie, Belgique, Finlande, Roumanie & Serbie. Temps fort à Aix en Provence (13) mercredi 23 & jeudi 24 novembre avec conférence, concerts et assemblée générale. L'Univers a commencé par un Big Band!

En France, dans l'Hexagone, 6e Mois Kréyol du samedi 8 octobre au dimanche 27 novembre: Carnaval des saveurs avec de la cuisine, de la musique, du théâtre, de la danse, des contes à Paris et en Ile de France, Bordeaux, Nantes, La Rochelle, Mulhouse, Strasbourg. Poursuite des festivités en décembre 2022 en Martinique, Guadeloupe & Guyane.

En Bourgogne Franche-Comté, à Nevers (58), 36e festival D'Jazz Nevers du samedi 5 au samedi 12 novembre avec les peintures de Daniel Humair, le film Jazz on a summer's day, une exposition sur l'histoire des femmes dans le Jazz, les concerts de Laurent Dehors, Airelle Besson, Louis Sclavis, Dominique Pifarély, Daniel Humair, Sylvain Rifflet, Rhoda Scott.

En Nouvelle-Aquitaine, à Limoges (87), festival Eclats d'Email du jeudi 17 au lundi 28 novembre avec Bireli Lagrène, Thomas de Pourquery Supersonic, Edouard Ferlet

En Bretagne, à Rennes et en Ille et Vilaine, 32e festival Jazz à l'Ouest du mardi 8 au samedi 26 novembre avec Dexter Goldberg & Marion Rampal

En Guyane, à Kourou, Mo Jazz Festival , vendredi 25 & samedi 26 novembre avec Arnaud Dolmen, Victoire du Jazz 2022.

A Paris, Lyon & Montpellier, festival Jazz & Klezmer du mercredi 9 au dimanche 27 novembre avec Mathias Levy et ses Démons familiers dimanche 20 novembre à 17h au théâtre Antoine Watteau de Nogent sur Marne (94).

En Ile de France, dans le Val d'Oise, 26e festival Jazz au fil de l'Oise jusqu'au 10 décembre 2022. Programmé par Mathias Levy, violoniste célébré sur ce blog. Dimanche 13 novembre, 18h, Eragny-sur-Oise (95), Maison de la Challe. Airelle Besson Try! Samedi 26 novembre, 20h, abbaye de Royaumont (95): la Grande Table. Création musicale et culinaire avec Joce Menniel, Benjamin Moussay...

En Ile de France, à Antony (92), festival Place au Jazz du vendredi 18 au mardi 29 novembre avec François Jeanneau (19/11), Fiona Montbet (25/11), le duel de pianos entre Jean-François Zygel & Frank Woeste (26/11). 

A Paris, festival Jazzycolors du jeudi 3 novembre au samedi 3 décembre 2022. Programme concocté par le pianiste Bojan Z. Venez découvrir le Jazz du monde entier. Cette année, l'Ukraine sera représentée. Pas la Russie. 

A Paris, festival Pianomania du vendredi 18 au mardi 22 novembre. Dimanche 20 novembre, au Théâtre des Bouffes du Nord, Le Jour et la Nuit du piano. 13 concerts de 13 pianistes. 1er concert à 11h avec Edouard Ferlet. Dernier concert à 20h avec Grégory Privat, Laurent de Wilde & Ray Lema

A Paris, à la Philarmonie, jusqu'au dimanche 11 juin 2023, exposition sur Fela Anikulapo Kuti. Rébellion Afro Beat. " La musique est l'arme du futur " (Fela Anikulapo Kuti. 1938-1997).

Vendredi 4 novembre, 19h30, Paris, Le Trianon: Thomas de Pourquery Supersonic fête ses 10 ans d'étoiles et de liberté. Bon vol intergalactique. 

Samedi 5 novembre, 19h30, Paris, Maison de la Radio: Flash Pig suivi de Joe Lovano avec le trio de Marcin Wasilewski. Concert enregistré par France Musique

Lundi 7 novembre, 20h30, Saint-Denis (93), Jazz Club de Saint-Denis: Pierrick Pédron " Fifty - fifty ". Sax alto maintes fois célébré sur ce blog.

Mardi 8 novembre, 20h30, Boulogne-Billancourt (92), La Seine Musicale: Henri Texier Trio " Natural Feelings " invite Paolo Fresu & Michel Portal. La classe, forcément, la classe. 

Mardi 8 & mercredi 9 novembre, 21h30, Paris, Le Sunside: Ari Hoenig trio. Ari Hoenig, c'est du miel pour les oreilles. Cf photographie au dessus de cet article. 

Jeudi 10 novembre:

 - 19h45, Le Vésinet (78), Théâtre du Vésinet: Daniel Zimmermann 4tet. Dîner concert. 

- 20h30, Paris, Le Studio de l'Ermitage: Patricio Bonfiglio & Sindicato Milonguero. Pour danser la milonga et le tango avec un vrai orchestre argentin en direct. 

- 21h, Paris, Le Baiser Salé: Musina Ebobissé 4tet. Sax ténor déjà salué sur ce blog comme complice d'Olga Amelchenko (sax alto).

Vendredi 11 novembre:

- 19h, Paris, Le Baiser Salé: Tricia Evy Duo. Hommage à Ella Fitzgerald par la Marraine de Couleurs Jazz Radio où sévit l'auteur de ce blog chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). 

- 20h30, Paris, 360 Music Factory: Bruno Angelini Open Land 4tet. Pianiste maintes fois célébré sur ce blog. 

- 20h30, Saint Maur des Fossés (94), Théâtre de l'Abbaye: Dexter Goldberg Trio, pianiste maintes fois acclamé sur ce blog. 

Dimanche 13 novembre:

- 18h, Paris, Le Laboratoire: Jean de Aguiar, guitariste célébré sur ce blog et auteur des génériques de début et de fin de mon émission Le Jars Jase Jazz sur CouleursJazzRadio, en duo avec Joana Martinez (contrebasse). Entrée libre. 

 - 20h, Paris, La Rhumerie: Robin Mansanti 4tet. Entrée libre.

- 20h30, Vareilles (89), Maquis de Vareilles: concert improvisé du duo Elise Caron & Paul Jarret.  A découvrir sur pièces et sur place. 

Mardi 15 novembre, 21h, Studio de l'Ermitage: Eric Séva

Mercredi 16 novembre, 18h30, Paris, Café Laurent: Solo session avec Nico Morelli (piano). Entrée libre.

Mardi 15 novembre, 19h & mercredi 16 novembre, 14h30, Boulogne-Billancourt (92), la Seine Musicale: Dracula par l'Orchestre National de Jazz. Un spectacle musical pour tout public à partir de 6 ans, célébré sur ce blog. 

Jeudi 17 novembre:

- 18h30, Paris, Le Café Laurent: solo session avec Christian Brenner (piano). Entrée libre.

- 19h, Paris, Le Baiser Salé: Tricia Evy guitare trio chante Georges Brassens, Serge Gainsbourg & Henri Salvador. Par la Marraine de Couleurs Jazz Radio où sévit l'auteur de ce blog chaque lundi à 22h et chaque vendredi à 12h (heure de Paris). 

- 19h30, Paris, Le Sunside: Sylvain del Campo 4tet avec Maxime Fougères

- 20h, Paris, Le 38 Riv: Hetty Kate trio. Une chanteuse à l'ancienne et totalement actuelle.

- 20h30, Paris, Le Sunset: Romain Pilon trio

- 20h30, Paris, Le Café Laurent: Christian Brenner trio avec Yoni Zelnik & Pier Paolo Pozzi. Classieux. Entrée libre.

- 21h30, Paris, Le Sunside: Gary Brunton " Bendigedig ". Merveilleux,  telle est la traduction française du gallois Bendigedig.

Vendredi 18 novembre:

- 19h30, Paris, Le New Morning: Nils Landgren Funk Unit. Le Funk à la Suédoise.

- 19h30, Paris, Le Sunside: Stéphane Tsapis & Jonathan Orland . Duo  piano & saxophone sans frontière. 

- 20h30, Paris, Le Café Laurent: Christian Brenner trio avec Yoni Zelnik & Pier Paolo Pozzi. Classieux. Entrée libre.

- 20h30, Fresnes (94), La Grange dîmièreJean de Aguiar, guitariste célébré sur ce blog et auteur des génériques de début et de fin de mon émission Le Jars Jase Jazz sur CouleursJazzRadio, en trio avec Marc Buronfosse (contrebasse) & Francesco Marzetti (batterie).

- 20h30, Cergy-Pontoise (95), Conservatoire à Rayonnement Régional: Olivier Ker Ourio Singular Insularity. Un quintet Inter Iles avec La Réunion, Maurice, Guadeloupe, Cuba, Martinique.

- 21h30, Paris, La Scala: Paul Lay en piano solo. Ne pas confondre avec Paul Bley mais il y a hien une influence.

Samedi 19 novembre, 20h30, Vincennes (94), Espace Sorano: trio Kevin Hayes, Ben Street, Billy Hart. La classe à l'américaine. 

Mardi 22 novembre:

- 20h30, Le Chesnay Rocquencourt (78), Jazz au Chesnay Parly 2: le quartette d'Eric Le Lann, trompettiste maintes fois célébré sur ce blog. 

 21h, Paris, Petit journal Saint Michel: Carte blanche à Marc Benham, pianiste maintes fois encensé sur ce blog. Dîner concert.

Mercredi 23 novembre, 20h30, Paris, Le Café Laurent: trio Christian Brenner (piano), Yoni Zelnik (contrebasse) & Deborah Tanguy (chant). Passez moi les standards!

Jeudi 24 novembre:

- 20h, Paris, Le Bal Blomet: Jeudi Jazz Magazine avec André Minvielle. Dans un concert d'André Minvielle, j'ai appris à jouer le son de la pluie et du tonnerre avec des sacs plastiques. Que nous apprendra t-il cette fois? Cf vidéo sous cet article en duo avec Bernard Lubat (accordéon).

- 20h30, Paris, l'ECUJE: retrouvailles du duo Eric Le Lann (trompette) & Paul Lay (piano)  célébré sur ce blog pour leur hommage à Louis Armstrong, " Thanks a Million " (2018).

- 20h45, Courbevoie (92), Espace Carpeaux: Ron Carter Quartet Foursight. Le contrebassiste le plus enregistré de l'histoire du Jazz.

Vendredi 25 novembre

- 20h30, Gennevilliers (92), Le Tamanoir: Rodolphe Lauretta + L'Ouverture de Toussaint avec Napoleon Maddox & Jowee Omicil dans le cadre du Mois Kreyol

- 20h45, Le Vésinet (78), Théâtre du Vésinet: Rhoda Scott Lady All Stars, groupe féminin célébré sur ce blog. 

Samedi 26 novembre, 20h30, Le Café Laurent: Quartet de Christian Brenner avec Sylvain Beuf (saxophone). Révisons nos classiques du Jazz. Entrée libre.

Dimanche 27 novembre:

-11h, Paris, Salle Gaveau: le trio de Laurent Coulondre avec André Cecarelli. Un trio Jazz dans le temple du Classique à Paris. 

- 17h, Fontenay sous Bois (94), Le Comptoir: Jour de Blues à Bamako avec Joce Menniel, Pierre Durand et des musiciens Maliens. Entrée libre.

- 18h, Paris, Le Pan Piper: Tablao de Tango. Concert puis Milonga.

Mardi 29 novembre:

- 19h30, Paris, Le New Morning: Fred Wesley & The New J.B's. Shake everything U got! Remuez tout ce que vous avez!

- 20h30, Paris, Le Sunset: Sdrjan Ivanovic Modular. Le 2e groupe du batteur Sdrjan Ivanovic célébré sur ce blog pour son Blazin 4tet.

- 21h, Paris, Médiathèque de Paris: le duo Claudia Solal & Benjamin Moussay, maintes fois célébré sur ce blog, jouera et chantera sa Punk Moon. Ouvrez grand vos cerveaux!

- 21h, Paris, Studio de l'Ermitage: Afriquatuors. Un quatuor à cordes, un quatuor à vents et des chanteurs africains reprennent des classiques de la chanson africaine (Papa Wemba, Franco, Tabu Ley, Francis Bebey...) à leur manière. Epatant.

- 21h30, Paris, Le Sunside: Olga Amelchenko 4tet. Sax alto russe acclamée sur ce blog.

Mercredi 30 novembre:

 - 19h30 & 22h, Paris, Le Duc des LombardsSélène Saint Aimé, nouveau talent du Jazz caribéen français.

- 20h30, Pantin (93), La Dynamo. Concert des 20 ans de Jazz Migration, dispositif de soutien aux jeunes Jazzmen français.

- 21h, Nantes (44), Le Pannonica: Echoes of Henry Cow avec John Greaves, Michel Edelin, Sophia Domancich, Sylvain Kassap, Stephane Kérecki, Simon Goubert. Une relecture acoustique du British Progressive Rock des années 1970 (L'école de Canterbury pour les experts).

La photographie d'Ari Hoenig est l'oeuvre du Percutant Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales. 

Partager cet article
Repost0

Olga Amelchenko Helicon en démonstration au Baiser Salé

Publié le par Guillaume Lagrée

Olga Amelchenko Helicon

Le Baiser Salé

Paris, Ile de France, France

Mardi 11 octobre 2022,19h30

Festival Jazz sur Seine

 

Olga Amelchenko: saxophone alto, compositions, direction

Charlotte Wassy: chant

Enzo Carniel: piano

Viktor Nyberg: contrebasse

Nicolas Charlier: batterie

Invité

Musina Ebobissé: saxophone ténor

 

Lectrices attentives, lecteurs exhaustifs, l'amie avec qui j'ai découvert Olga Amelchenko en février 2020 au Sunside, juste avant la suspension des concerts pour cause de confinement, a quitté Paris, en emmenant l'album " Shaping Motions " que je lui avais prêté. J'étais revenu l'écouter seul au Duc des Lombards en janvier 2022. Je reviens l'écouter seul au Baiser Salé, le 3e club de la rue des Lombards, 75001 Paris, France, en octobre 2022. Pour écouter une Dame de cette qualité, il me faut la compagnie d'une Dame de qualité ou de personne.

Duo piano & voix pour commencer. Une ballade. La rythmique démarre. Avec le batteur aux balais. Démarrage assez classique. Au tour du sax de chanter. Olga est toujours aussi inspirée. Le batteur est passé aux baguettes. La rythmique chauffe. Jolie tension entre la voix, la contrebasse et le batteur pour finir en douceur. 

Démarrage plus heurté avec un chant plaintif du saxophone alto et de la voix. Contrebasse et batterie sous les baguettes ondulent de partout. L'ombre d'Ornette Coleman plane sur cette intro. Le piano vient ajouter son désordre mais tout reste coordonné. La voix devient un instrument qui répond au sax. Charlotte Wassy chante notes pas des mots. La rythmique chauffe des braises et les Dames sont flamboyantes. Mon voisin de droite assemble son saxophone pour participer à la fête. Dès le deuxième morceau, le groupe a clairement haussé son niveau de jeu. " Incroyable! " s'exclame un spectateur admiratif. C'était " Autumn ill " inspiré du poème de Guillaume Apollinaire " Automne malade " (extrait d'Alcools, 1913) puis un titre qui m'a échappé.

Il me semble que c'est le premier concert où j'entends Olga Amelchenko parler français. Elle se débrouille sans faute avec un charmant accent russe. 

" Before the dawn " d'après un poème de Federico Garcia Lorca. Cf vidéo sous cet article. Musina Ebobissé, mon voisin sax ténor, monte sur scène. Batteur aux baguettes. Ambiance douce mais avec de la tension. Avant l'aube pour traduire en français la traduction anglaise d'un poème espagnol. Peut-être " La aurora " tirée du recueil " Poeta en Nueva York " (1940).  Les deux saxophones se répondent bien. Premier solo de contrebasse bien ponctué par batterie et piano. Très percutant, bondissant même. Viktor Nyberg chante avec sa contrebasse mais moins que Major Holley tout de même. Beau solo de sax ténor sans en faire trop. Avec des silences, des respirations, des virages brusques, bien poussé par la rythmique. Canon de saxophones tout à fait majestueux. Belle montée finale groupée. Fausse fin. Ils m'ont eu. J'ai applaudi trop tôt. 

Un poème de Joseph Brodsky, prix Nobel de littérature 1987. Une ballade. Batteur aux balais. Charlotte Wassy commence à chanter " I wish You were here " mais cela n'a rien à voir avec Pink Floyd. Solo de sax alto tendre et nostalgique à souhait. Le pianiste s'y met.

" Our song ". Intro en solo de sax puis le groupe démarre énergiquement. Batteur aux baguettes. Ca pulse bien. Olga Amelchenko arrive à produire un barrissement d'éléphant avec un sax alto. Bel exploit. Grosse tension entre contrebasse, batterie et sax alto. Comme dit Leon Parker, batteur qui fait jouer Olga Amelchenko dans son groupe, " The Girl is Bad! ". Ca devient un peu pop ave la chanteuse et l'efficacité du batteur mais la fantaisie du pianiste est bien Jazz. 

Musina Ebobissé sera en concert à Paris, au Baiser Salé, le jeudi 10 novembre 2022 à 21h.

Partager cet article
Repost0

Unsigned Only Music Competition: des musiciens de Jazz non signés récompensés

Publié le par Guillaume Lagrée

Lectrices assoiffées de nouveautés, lecteurs affamés de découvertes, voici que l'International Song Writing Competition récompense des musiciens qui n'ont pas encore de contrat avec une maison de production.

Cela s'appelle Unsigned Only Music Competition. Cela les aidera à se faire connaître urbi et orbi.

Pour le Jazz, en 2022, deux talents récompensés que je ne connais pas encore, à tort manifestement, et que je livre à votre insatiable curiosité digne d'un jeune éléphant.

Marquis Hill (USA), trompette. Cf vidéo sous cet article.

Carsten Dahl (Danemark), piano. Cf extrait audio au dessus de cet article.

Partager cet article
Repost0

Les Vainqueurs des Trophées du Sunside 2022 sont

Publié le par Guillaume Lagrée

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Voici le palmarès complet des 21e Trophées du Sunside, édition 2022, qui récompensent la jeune garde du Jazz en France. Je n'étais pas membre du jury, je n'ai assisté à aucun des concerts de présentation de ces artistes et je n'ai pas accroché sur l'album d'Ilan Elbaz. A vous de juger, lectrices exigeantes, lecteurs sélectifs.

 

Prix de Groupe

I. Ilan Elbaz

2. Opiq Vanjo

 

Prix de Composition

I. Son Moeun

2. Ilan Elbaz

 

Prix de Soliste

1. Delphine Deau

2. Son Moeun

 

Partager cet article
Repost0

Eric Le Lann " Scorpion ascendant Belon "

Publié le par Guillaume Lagrée

Eric Le Lann

" Scorpion ascendant Belon "

Amazon. 2022. 161p.

Préface de Francis Marmande

Eric Le Lann: auteur

 

 Considéré en tant que performance, le jazz offre [ bien davantage qu'à d'autres points de vue ]une impressionnante matière à la réflexion critique. Ses solistes virtuoses sont souvent dotés d'une forme de technique extraordinaire et presque toujours se distinguent par des traits de style individuel fort intéressants. La performance de jazz offre une excitation qui lui est propre et qui n'a rien à voir avec ce qu'on peut éprouver lors dune représentation de musique " classique ". Dans la salle de concert ou à l'opéra, la musique n'est pas seulement un art mais aussi une sorte de jeu. La soprano qui exécute l'air de colorature le plus rebattu (ou le chef dirigeant la plus profonde des symphonies) entreprend de venir à bout de certains obstacles prédéterminés et connus du public. Il existe une euphorie particulière (plus ou moins indépendante du pur plaisir musical)  à remarquer l'aisance avec laquelle la soprano atteint les sommets de l'aigu ou la suavité et l'élégance avec laquelle elle adapte les phrases mélodiques. C'est comme observer un excellent tireur aux prises avec une série de cibles difficiles et mettant dans le mille un nombre incroyable de fois. Ce type d'euphorie particulière fait totalement défaut dans le jazz. l n'y a aucun obstacle, aucun test précis de maîtrise technique. Selon son humeur, l'improvisateur de jazz peut se lancer dans des prouesses de virtuosité tout à fait remarquables. Mais toute cette virtuosité surgit sous l'impulsion du moment, parfois résulte d'une émotion instantanée, parfois même d'un accident. Par le fait même qu'il improvise, on ne peut jamais savoir exactement quelle a été la première intention du musicien qui joue. On ne sait pas quelle est la cible qu'il vise. "
 
Wynthrop Sergeant, Jazz, Hot and Hybrid (1938)
 
L'accident, c'est bien ce qui définit la carrière d'Eric Le Lann, trompettiste de Jazz maintes fois célébré sur ce blog. Né à Ploeuc sur Lié aujourd'hui Ploeuc l'Hermitage (22) le 4 novembre 1957, sous le signe du Scorpion, Eric est le fils d'Hervé Le Lann, dentiste à titre professionnel et trompettiste amateur. Le père de Miles Davis était lui aussi dentiste. Chet Baker a dû réapprendre à jouer après s'être fait casser les dents lors d'une bagarre. Louis Armstrong expliquait qu'il ne défilait pas pour les Droits civiques pour ne pas se faire casser les dents par des flics blancs. Les dents, les lèvres, le souffle, bref la santé c'est essentiel pour jouer d'un instrument aussi exigeant physiquement que la trompette.
 
L'accident, c'est celui qui arriva lorsqu'il avait 17 ans. Eric ne conduisait pas mais il était dans la voiture qui prit un virage en grand excès de vitesse. En forêt de  Caribet écrit-il. Forêt de Lorge selon l'appellation officielle. A Ploeuc sur Lié. En face, une mère et son bébé en sortirent morts. Eric Le Lann est immobilisé 3 mois, renonce au football et se consacre sérieusement à la trompette. Le lieu et l'instant sont restés gravés dans sa mémoire. C'est par là qu'il commence son livre de Mémoires " Scorpion ascendant Belon ", le même titre qu'un morceau de son album " Cap Fréhel " (1992). Cf extrait audio au dessus de cet article. Yaron Herman s'est consacré au piano après un accident de sport sur un terrain de basket. C'est moins sérieux. 
 
L'accident propice à l'improvisation du Jazzman comme l'expliquait Wynthrop Sergeant (1905-1988), violoniste au New York Philarmonic puis critique musical au New Yorker, dès 1938. Je me souviens d'un accident précis avec Eric Le Lann. C'était au théâtre de Dinan (22) par une nuit d'octobre. Il jouait en duo avec Sylvain Luc (guitare). Alfred de Musset était absent mais la pluie était présente. Elle tambourinait fort sur le toit. Cela s'entendait dans la salle. Les musiciens l'ont capté, se sont regardé et ont improvisé au rythme de la pluie. Quand elle s'est calmée, ils sont revenus au programme de leur concert. Un instant magique, inoubliable.
 
L'accident c'est aussi l'absence de plan de carrière chez Eric Le Lann. Sa seule constante, c'est sa présence de 4 décennies dans les différents orchestres de Martial Solal (1927).  Depuis 1981, Eric Le Lann fait partie de la section de trompettes de l'orchestre de Martial Solal, quel que soit son nom: Dodecaband, Decaband ou New Decaband..Eric Le Lann a tant d'admiration pour Martial Solal qu'il me l'a dit et l'a écrit dans ce livre. Mac Coy Tyner a dit un jour à Martial Solal: ma seule influence, c'est vous. C'est possible puisque Martial Solal est né en 1927 et Mac Coy Tyner en 1938.
 
Le Jazz lui  a permis de quitter son village pour Paris, de vivre sa vie malgré les préventions paternelles et amicales expliquées dans le livre mais comme ça ne paie pas, Eric Le Lann a aussi joué dans des orchestres de variétés (Henri Salvador, Bernard Lavilliers, Claude Nougaro) à propos desquels il raconte des anecdotes savoureuses de tournées, de soirées, de virées donc d'accidents évités ou pas. Et des musiques de publicité. Je me souviens d'un spot tv des années 1990 pour un chocolat noir de dessert avec un superbe solo de trompette en accompagnement sonore.
 
L'accident c'est la façon dont un Jazzman improvise et dont, Eric Le Lann a écrit ce livre de mémoires d'un Jazzman français actif sur la scène nationale et internationale depuis 1977. Il suit l'ordre chronologique en commençant par un accident de voiture et en finissant par le suicide de son père et des problèmes d'héritage. Quand il dit du bien d'un musicien, il le nomme. Quand il en dit du mal, il ne le nomme pas. Aux lecteurs de deviner ou pas.
 
Eric La Lann est bien Breton. Il ne déparle pas comme on dit chez nous. Il ne dit pas tout. Il n'explique pas pourquoi il a disparu de la scène à la fin des années 1990, comment il est revenu notamment en se ressourçant en Bretagne avec l'album " Origines " (2005) que j'ai eu la chance de voir et entendre sur scène ,en Bretagne, à Redon (35) en 2006. 
 
C'est aussi en Bretagne qu'il créa et anima une école de musique, l'Ecole de création musicale que j'ai visité à Dinan (22) en 2003.
 
Eric Le Lann ne mentionne pas non plus son album Jazz Rock " Le Lann  Top " (2007) avec Jannick Top (basse) qui eut aussi un beau succès. Je me souviens qu'Eric m'avait dit avoir dû arrêter de jouer cette musique sur scène car le volume sonore nuisait à son acuité auditive.
 
Avant de rendre hommage à ses Maîtres, Chet Baker en trio avec " I remember Chet "(2013) & Louis Armstrong en trio avec " Thanks a million " (2018). Il lui reste encore à enregistrer des hommages à Miles Davis & Clifford Brown, ses Maîtres à la trompette. Pas Dizzy Gillespie, trop solaire pour Eric Le Lann. Il ne parle pas non plus d'un trompettiste français, plus jeune, qui se vend partout comme le fils spirituel de Chet Baker, lui a rendu hommage sur un album alors que, chronologie oblige, il l'a bien moins connu qu'Eric Le Lann. Ce blog n'en parle pas non plus. 
 
Par contre, Eric Le Lann explique bien pourquoi there is no business like show business comme dit une chanson américaine devenue un standard du Jazz. Les réseaux de copains qui vous aident à être produit et récompensé, joué en France et à l'étranger dans les réseaux des Instituts culturels français, les joies des droits d'auteur avant Internet et depuis, les boulots alimentaires pour payer le loyer et la pension alimentaire justement. Il n'a tout de même pas eu à se reconvertir en avocat spécialiste du droit d'auteur comme le batteur Pete Sims " La Roca "
 
A propos des femmes de sa vie, Eric Le Lann est très pudique. C'est à ses filles jumelles que ce livre est dédié. Hortense Le Lann pour qui il a écrit " Le bleu d'Hortense " et Lola Le Lann, actrice et chanteuse, à qui est dédiée " C'est la nuit, Lola ". Filles aussi de Valérie Stroh qui réalisa en 1992 un documentaire sur un jeune trompettiste de talent " Eric Le Lann à la trompette ", tout simplement.
 
J'ai découvert Eric Le Lann sur scène à Rennes, au Théâtre National de Bretagne en 1989. L'année de sortie de son album " New York " enregistré à New York avec des musiciens de Miles Davis  (Mino Cinelu, Mike Stern), de Bill Evans (Eddie Gomez), Paco Sery, Louis Winsberg. A peu près ce casting de feu sur scène. Depuis lors, sa musique me gratte l'âme. Ses mots dans ce livre de souvenirs au fil de l'eau, de la mémoire " Scorpion sur belon " font de même. 
 
Le scorpion, c'est le signe astrologique occidental d'Eric Le Lann. Le belon c'est l'huître. Exclusivement de Riec sur Belon (29) pour les puristes. A savourer avec du pain noir sur lequel vous étalez du beurre de baratte de Ploeuc sur Lié (22). Salé le beurre, évidemment.
Partager cet article
Repost0

Dan Tepfer Bach Inventions and Reinventions en création au Sunside

Publié le par Guillaume Lagrée

Dan Tepfer

Bach Inventions & Reinventions

Le Sunside

Paris, Ile de France, France

Mardi 4 octobre 2022, 21h30

Dan Tepfer: piano

Lectrices Baroques, lecteurs Jazz, ce blog vous a déjà chanté les louanges des Variations on Goldberg Variations du pianiste franco-américain Dan Tepfer: en studio, en interview et sur scène.

10 ans après, Dan Tepfer s'attaque à une autre oeuvre de Jean Sébastien Bach: les Inventions. Des pièces pédagogiques écrites pour faire progresser les joueurs de clavecin (Bach ne connaissait pas le piano): 15 pour 2 voix, 15 pour 3 voix. Dan Tepfer nous explique son projet. En prendre 15 (lesquelles? A 2 ou 3 voix? Un mélange?) et en ajouter 9 pour arriver à 24. 24 tonalités. Dan Tepfer a écrit la suite des 15 Inventions. La suite de Bach, bien entendu.

Le barman commence par jouer des percussions avec les glaçons. Il ajoute un filet d'eau et des clients du bar des claquements de portes. Ce n'est pas prévu au programme mais cela fait partie de l'environnement sonore d'un club de Jazz. Bach a écrit ses Inventions pour le clavecin. Dan Tepfer les joue sur un piano à tempérament égal. Fidèlement. La patte Bach se reconnait: la grâce, la majesté et la danse. Ca swingue terrible, Bach!

Le barman poursuit ses ponctuations sonores désordonnées. C'est un club de Jazz pas une salle de concert mais il pourrait faire un effort pour jouer dans le tempo. Ce programme sonnerait très bien dans une salle de concert type Pleyel ou Gaveau sur un crocodile. Sur un 1/2 queue dans un club de Jazz, c'est déjà un régal. 

Tiens, je dirais que c'est du Dan Tepfer mais je n'en suis pas sûr ignorant tout des Inventions de JS Bach. Dan Tepfer les connaît par coeur. C'est l'essentiel. Oui c'est bien du Dan Tepfer car il creuse le thème, le désosse, l'ornemente en jazzman. 

Un temps de silence et de réflexion. Un spectateur tapote timidement dans ses mains mais cesse vite tant le public est silencieux et concentré.  Autant que le pianiste.

Du Dan Tepfer de nouveau. Un tempo rapide, ostinato. Cela me rappelle une composition de Dan Tepfer en trio. Vraiment rapide. Genre " Bip bip et le coyote " ( Road Runner and Wile E. Coyote in english). Brièvement. Finalement, nous craquons et nous applaudissons. 

Cette fois, c'est du Bach. Cela s'entend dès le premier accord. Quel délicieux massage cérébral!

Du Dan Tepfer maintenant. Sa gestuelle n'est pas la même quand il improvise. Quand il récite, il garde la tête droite comme s'il lisait la partition. Mentalement, c'est ce qu'il doit faire d'ailleurs. Dans l'improvisation, parfois, il plonge la tête dans le clavier, parfois il la redresse les yeux en l'air, parfois il balance. Les mouvements de son corps suivent ceux de son inspiration. Un moment de relâchement et nous applaudissons en douceur après l'improvisation.

Retour à Bach. Grâce, majesté et danse toujours. Traits vifs, légers. Là, il se rapproche du clavecin

Maintenant, il improvise. Cela se voit en même temps que cela s'entend. C'est beau comme un chemin en montagne avec le soleil levant qui perce sous les arbres.

Silence non interrompu par des applaudissements. Les spectateurs n'ont pas répété leur prestation mais je nous félicite pour notre coordination spontanée. Nouvelle improvisation. Elle m'intéresse moins puisque j'entends à nouveau les bruits du bar. Si je suis vraiment captivé par la musique, mon cerveau efface automatiquement les bruits parasites.

Retour à Bach. Une source vive, toujours aussi rafraîchissante. Intarissable.

J'ai vu Dan Tepfer plonger la tête dans le piano à la fin du morceau. Je sais qu'il va créer et non plus interpréter. Et, en effet, un air vif, qui dévale comme un torrent de montagne (Dan Tepfer est aussi alpiniste et astronome) s'ensuit. 

Une impro. Un glas sonne de la main gauche mais la main droit apporte la lumière de l'aigu. 

Retour à Bach, à la vivacité, à la légèreté. C'est tellement lumineux et plein que cela me rappelle mon dîner seul en terrasse, au soleil couchant, à la maison d'hôtes du Belvédère de Baume les Messieurs (39) en juillet dernier. 

Impro. Plus grave, plus lent que Bach. J'entends de nouveau le chant des glaçons au bar. Mauvais signe. 

Dan repart sur un autre air rapide qui coule à jet continu. Pause.

Retour à Bach et à la lumière pour conclure. Fin brève et nette. En beauté. 

Cette fois nous pouvons applaudir autant que nous le désirons.

PAUSE

La deuxième partie du concert était consacrée à des compositions de Dan Tepfer du temps du confinement pour cause de pandémie mondiale. Pour ma part, j'étais rassasié de beauté. Lectrices Baroques, lecteurs Jazz, la chronique est donc finie. Ces Inventions et Réinventions de Jean Sébastien Bach par Dan Tepfer en piano solo feront l'objet d'un album. Affaire à suivre.

 

Dan Tepfer était de retour au Sunside mercredi 5 octobre en duo avec Kristin Berardi (chant). Je n'y étais pas mais le concert a été enregistré par France Musique pour le Jazz Club d'Yvan Amar. Vous pouvez l'écouter selon votre bon plaisir, lectrices Baroques, lecteurs Jazz.

Partager cet article
Repost0

Mois Kréyol du 8 octobre au 27 novembre 2022

Publié le par Guillaume Lagrée

COMMUNIQUE

DE PRESSE

 

CARNAVAL DE SAVEURS

Depuis 2017, le festival « Mois Kréyol », festival des langues et des cultures créoles porté par la compagnie Difé Kako, s’offre en partage au « monde ». Chaque édition est un pas de plus vers l’autre, à la rencontre des traditions, des mutations, des innovations avec l’intention de faire bouger les lignes.

En 2021, il a réuni plus de 6 000 personnes autour de 43 propositions artistiques et culturelles, ce qui démontre l’intérêt du public métropolitain et ultramarin de se nourrir de la vitalité de toutes les cultures créoles que nous offre la multitude d’artistes outre-atlantique confirmés, émergents ou amateurs venus d’ici et d’ailleurs.

Cette année, Mois Kréyol revient du samedi 8 octobre au dimanche 27 novembre 2022, en métropole avec des escales à Paris et en Ile-de-France, à Nantes, Strasbourg, Mulhouse, Bordeaux, La Rochelle et se poursuivra à partir de décembre 2022 en Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Festival tout gou ak savè
Depi 2017, yon festival lang ak kilti kreyòl ki dirije pa konpayi Difé Kako, pataje ak lé mond entié  Chak edisyon se yon etap plis nan pwochen an, rankontre tradisyon, mitasyon, inovasyon ak entansyon pou deplase liy yo.

An 2021, li te reyini plis pase 6,000 moun alantou 43 pwopozisyon atistik ak kiltirèl, ki montre enterè piblik metwopolitèn ak lòt bò dlo pou nouri sou vitalite tout kilti kreyòl yo ofri nou pa foul moun atis andeyò -Atlantik konfime, k ap parèt, oswa amater soti isit la ak lòt kote.

Ane sa a, Moi Kréyol retounen soti 8 oktòb rive 27 novanm 2022, nan tè pwensipal Lafrans ak arè nan Pari ak Ile-de-France, Nantes, Estrasbou, Mulhouse, Bòdo, La Rochelle epi yo pral kontinye soti nan Desanm 2022 nan Matinik  Gwadloup ak Giyàn

LES DATES A NE PAS RATER

Paris & Ile-de-France : du samedi 8 octobre > samedi 26 novembre
Strasbourg / Eurométropole : dimanche 16 octobre. > mercredi 19 octobre
Marlenheim : jeudi 13 octobre > vendredi 14 octobre
Mulhouse : mercredi 2 novembre. > jeudi 10 novembre
La Rochelle : jeudi 10 novembre. >  mercredi 27 novembre
Nantes / Bouguenais : mardi 15 novembre. > mardi 22 novembre
Bordeaux / Cenon : jeudi 24 novembre > dimanche 27 novembre

EXPERIENCE SENSORIELLE COLLECTIVE

Pour cette nouvelle édition, intitulée « Carnaval de Saveurs », nous invitons le public à voyager à travers les sens, les héritages de nos peuples d’origine, à nos mémoires africaines et indiennes, des « Roches gravées » jusqu’au « Roucou » Caraïbe en puisant dans la richesse et la pluralité de nos langages.

Des temps forts, festifs et chargés de souvenirs attendent les spectateurs autour du patrimoine matériel et immatériel, révélant les traditions, la mémoire des cultures créoles ainsi que tous ses trésors. 

Grâce à un melting-pot – artistique ou culinaire – de saveurs, nous proposerons des moments de partage à la (re)découverte des terres ultramarines. Au programme, petits et grands pourront se délecter devant de nombreux spectacles (concerts, danse, théâtre), se nourrir de rencontres (littéraires, conférences…), savourer des moments enrichissants au sein d’ateliers (danse, musique, cuisine), se régaler devant des films, se réjouir lors des parcours dans les différentes villes,… et profiter de moments conviviaux autour de l’histoire des créoles et de la richesse multiculturelle qui en découle aujourd’hui.

Par cette programmation itinérante et éclectique, la 6ème édition du Festival Mois Kréyol donne un nouveau rendez-vous coloré à toutes les générations et à tous les publics !

Eksperyans sansoryèl kolektif

Pou nouvo edisyon sa a, ki gen tit Kanaval savè ; nou envite piblik la vwayaje nan sans yo, eritaj pèp nou yo orijin, nan memwa Afriken ak Endyen nou yo, soti nan Wòch Grave  rive nan Roucou; ” Karayib tire sou richès ak plirilite lang nou yo.

Pwen esansyèl, fèstivite ak plen souvni ap tann espektatè yo ozalantou eritaj tanjib la ak intangible, revele tradisyon yo, memwa kilti kreyòl yo ansanm ak tout trezò li yo.

Gras a yon melting pot – atistik oswa gastronomik – nan gou, nou pral ofri moman nan pataje pou (re)dekouvri tè lòt bò dlo.
Nan pwogram nan, jèn kou granmoun ak timoun yo pral kapab pran plezi nan anpil espektak (konsè, dans, teyat), manje nan rankont (literati, konferans, ), goute moman anrichisman nan atelye (dans, mizik, kwit manje), fèt devan fim, rejwi pandan vwayaj yo nan diferan vil yo, epi jwi moman konvivans alantou istwa kreyòl yo ak richès miltikiltirèl ki soti jodi 

Atravè pwogram itineran ak eklèktik sa a, 6èm edisyon Festival Mois Kréyol la ofri yon nouvo randevou kolore pou tout jenerasyon ak tout piblik !


 
DECOUVREZ LA PROGRAMMATION :

CONCERTS
Rodolphe Lauretta, Bonbon Vodou, Napoleon Maddox, Danyèl Waro, Ceïba, Körinn, Yann Cléry, YannaY et OdéKa, Emmanuel Réveillé…

DANSE
Cie Mâle (Johana Maledon), Cie Christiane Emmanuel, Didier Boutiana, Germaine Sikota , Cie Difé Kako (Chantal Loïal), Léo Lérus (Métis’Gwa), Cie Danseincolore (Gervais Tomadiatunga), Cie Boukousou (Max Diakok)…

THEATRE
Bernarda Alba de Yana (Odile Pedro Leal), Ayiti Racines et Liberté (Bamboch Lakay), Le jour où mon père m’a tué (Macha Productions), Sakinipli Origami (Cie Milétoile), Mademoiselle Palmer : épopée ordinaire (Laura Lutard, YAKSHI Compagnie), En marge du cahier d’après « Chemin d’école » de Patrick Chamoiseau  & Man Gisèle (Cie Car’Avan)…

CONTES
Catherine Lavelle, Elise Kali, Cie Men En Men & Cie La Thymèle, Igo Drané…

Partager cet article
Repost0

Mezcal Jazz Unit " Traveling Band "

Publié le par Guillaume Lagrée

Nuages par Juan Carlos HERNANDEZ

Nuages par Juan Carlos HERNANDEZ

Mezcal Jazz Unit

" Traveling Band "

Mazeto Square. 2022

Le Mezcal Jazz Unit est composé de

Christophe Azema: saxophones baryton et soprano

Jean-Marie Frédéric: guitares électriques et acoustiques

Emmanuel de Gouvello: guitare basse sans frette

Daniel Solia: batterie

En tournée au Vietnam et en Thaïlande en octobre & novembre 2022 avec le soutien de la SPEDIDAM.

VIETNAM
•  Mercredi 26 octobre: KON TUM SONGS: Conservatoire de musique, Saigon HCM
• Jeudi 27 octobre : MEZCAL JAZZ UNIT: COI Club, Saigon HCM
• Vendredi 28 octobre : KON TUM SONGS: The Island Lodge, My Tho
• Samedi 29 octobre : KON TUM SONGS: Bossa Jazz Club, Dalat
• Dimanche 30 octobre: MEZCAL JAZZ UNIT: Bossa Jazz Club, Dalat

THAILANDE
• Jeudi 3 novembre: MEZCAL JAZZ UNIT: Buddha & Pals, Bangkok
• Vendredi 4 novembre: MEZCAL JAZZ UNIT: Speakerbox, Bangkok
• Samedi 5 novembre :MEZCAL JAZZ UNIT: Small's Jazz Club, Bangkok

Lectrices exploratrices, lecteurs voyageurs, vous savez qu'heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, les musiciens sont inspirés par les voyages depuis des siècles. Pour le romantisme allemand,  Franz Schubert et son Wanderer par exemple. Pour revenir au Jazz, sur ce blog, la Suite Andamane (2019) de Leila Olivesi & le " Sleeper Train " (2021) de Chesnel, Chiffoleau, Loustalot & Pasqua. 

Leila Olivesi a été inspirée par un lieu, la Mer Andamane, partie de l'Océan Indien. Le quartette a lui repris des compositions issus des pays où ils ont voyagé y compris la France avec l'île de La Réunion.

Le Mezcal Jazz Unit a lui composé à partir de ses impressions de voyage dans différents lieux. Chaque morceau est dédié aux amis rencontrés en chemin et à ceux qui ont permis le voyage.

1. " Ural Nostalgia " vient de Yekaterinburg en Russie. Le froid de l'hiver dans les monts de l'Oural mais aussi la chaleur du poêle à bois, de la vodka ( à consommer avec modération) et des amis musiciens du groupe Izumrud (ne pas confondre avec le navire de la marine russe). Au début, c'est froid puis ça se réchauffe doucement mais sûrement. Le sax soprano souffle le vent descendu de la montagne. Cf vidéo sous cet article.

2. " Borobudur Sunrise " vient de Java en Indonésie. La magie de l'aurore au sommet d'un temple boudhiste. Thème qui inspira aussi Leila Olivesi pour sa Suite Andamane. Je vous laisse comparer ces deux visions musicales du même événement, lectrices exploratrices, lecteurs voyageurs.

3. " Rush Hour " (Hanoï, Saïgon, Phnom Penh). La démesure des mégalopoles asiatiques, la chaleur, l'humidité, la sueur, les gens pressés et stressés, tout cela en un morceau de musique acoustique. Faussement calme.

4. " Siebzehn " (Leipzig, Dresde). Dans l'ex Allemagne de l'Est, l'ambiance des premiers concerts après la chute du Mur de Berlin. Bière et saucisse au curry en musique. Joyeux, festif avec un sax soprano qui porte la mémoire du klezmer.

5. " Road to Baruipur " (Calcutta, Inde). Les souvenirs d'un voyage sur une autre planète, l'Inde. Les cahots de la route suggérés par le sax baryton. Guitare électrique, basse et batterie chauffent dur.

6. " Chocolate caliente ". Souvenirs de tournée en Amérique centrale (Guatemala, Nicaragua...). Rythme latin. Chaud, épicé, parfumé. Funky dans l'échange entre sax baryton et guitare électrique. Basse et batterie fournissent un bon tapis de trampoline. Ca balance et ça danse.

7. " She who watches " (Oregon, USA). Fin au calme avec le fleuve Columbia qui part du Canada pour se jeter dans l'Océan Pacifique depuis l'Etat fédéré de l'Oregon, les Amérindiens Yakama pêcheurs de saumon et leurs lieux sacrés. Guitare acoustique pour évoquer la Folk Music. Qui sonne presque comme un banjo. Sax baryton méditatif. Cf extrait audio au dessus de cet article.

7 morceaux en 41'. Enfin des musiciens qui savent faire court, dense, efficace. A écouter et réécouter. A danser aussi selon vos envies, lectrices exploratrices, lecteurs voyageurs. 

Si vous n'avez pas prévu de vous rendre au Cambodge en octobre, en Thaïlande en novembre, lectrices exploratrices, lecteurs voyageurs, retrouvez vous au calme et au chaud à l'écoute de l'album " Travelin Band " du Mezcal Jazz Unit. Quand il jouera en France (le groupe est basé dans l'Hérault en Occitanie depuis 1986), saisissez le au vol avant qu'ils ne partent ailleurs propager leurs bonnes ondes musicales. 

 

La photographie des Nuages est l'oeuvre du Voyageur Juan Carlos HERNANDEZ. Toute utilisation de cette oeuvre sans l'autorisation de son auteur constitue une violation du Code de la propriété intellectuelle passible de sanctions civiles et pénales.

Partager cet article
Repost0