Véronique Hermann Sambin " Roz Jériko "

Publié le par Guillaume Lagrée

 

 Véronique

Hermann Sambin

" Roz Jériko "

Art connecting. Rue Stendhal. SACEM. 2013

 

En concert à Paris, au Duc des Lombards, le mardi 7 et le mercredi 8 janvier 2014 à 20h et 22h.

 

Véronique Hermann Sambin: chant, paroles, musiques sauf " Dear West Indies " et " Linea negra " composés par Xavier Richardeau et " Roz Jériko " composé par Véronique Hermann Sambin et Xavier Richardeau.

Xavier Richardeau: saxophones soprano et baryton.

Tony Tixier: piano

Régis Thérèse: basse

Jean-Philippe Bordier: guitares

Andréas Neubauer: batterie

Arnold Moueza: percussions

Florence Naprix: choeurs

" Roz Jeriko " est un duo avec Alain Jean-Marie (piano).

Personnel détaillé sur l'album.

 

Lectrices sensuelles, lecteurs sensibles, voici l'album qu'il vous faut pour passer l'hiver au chaud.  " Roz Jériko " de Véronique Hermann Sambin. Contrairement à bien des chanteuses, elle ne se contente pas d'être belle. Elle a une voix et la fait entendre dans sa langue, le créole de Guadeloupe, écrit sa musique, ses paroles, dirige ses hommes. Bref, c'est une artiste pas une tête de gondole.    

Pour son premier album,  Véronique Hermann-Sambin s'est entourée de musiciens de qualité (Xavier Richardeau aux saxs, Tony Tixier au piano) d'une rytmique solide et inventive (basse, batterie, percussions), a même embauché le Maître du Jazz antillais, le pianiste que les Américains réclament quand ils viennent jouer à Paris, l'homme qui vous rend le piano mieux accordé après son concert qu'il ne l'était avant,  Alain Jean-Marie. Leur duo " Roz Jériko " ferait fleurir le désert.

Sur les 10 chansons, je suis charmé par les 5 premières qui culminent avec le duo piano/voix évoqué précédemment. Ca balance, c'est séducteur, séduisant, jamais mièvre ni guimauve. Les chansons 6 à 8 sont trop sucrées à mon goût mais l'album finit en beauté avec " Tanpérati " (n°9) et " Linéa Negra " (n°10) qui est une vraie invitation au voyage, en douceur. 

Ecouter Véronique Hermann Sambin, c'est décrocher le " Tiké Ganyan " (n°4)  à coup sûr. Pour tout ce qu'elle est et fait, " Mesi " (n°2) à Véronique Hermann Sambin.

Sur scène aussi, cette fille là, elle est terrible! La preuve avec son interprétation de sa chanson " Roz Jeriko" au Martinique Jazz Festival. Rien à  ajouter.

 

 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article