La Fête de l'Humanité, version Jazz, du 13 au 15 septembre 2013 à la Courneuve (93)

Publié le par Guillaume Lagrée

 

Lectrices libérales, lecteurs libertaires, si comme Pierre Desproges,  vous considérez que  " l'Humanité est au Parti communiste ce que l'oeil est à la vue, son organe central ", vous ne vous priverez pas de vous rendre à l'édition 2013 de la  Fête de l'Humanité du vendredi 13 au dimanche 15 septembre 2013 au parc départemental Georges Valbon, à la Courneuve, Seine Saint Denis, Ile de France, France.

Pour y semer paisiblement le trouble et la confusion, vous demanderez poliment au rayon librairie " Le livre noir du communisme. Crimes, terreur, répression " (Collection Bouquins, Editions Robert Laffont, Paris, 2000, 930 p) ainsi que, plus court et plus drôle mais plus difficile à trouver dans le commerce capitaliste, " Le communisme est-il soluble dans l'alcool? " d'Antoine et Philippe Meyer (Editions Le Seuil, collections Points, Paris, 1979. Chaque histoire drôle racontée dans le livre valait plusieurs années de camp de travail pour qui était surpris à la raconter derrière le Rideau de fer avant 1989). Puis, en amateur de Jazz avisé, vous demanderez des nouvelles de la santé d'Eddie Rosner, le Jazzman du Goulag.

Après avoir testé l'esprit de tolérance des camarades, vous pourrez vous rendre tranquillement au stand Jazz Hum'Ah! qui ouvrira le vendredi 13 septembre 2013 à 18h30. 

Au programme:

Vendredi 13 septembre à 20h30: le quintette d'Alain Jean-Marie (piano) avec Samuel Hubert (contrebasse), Anne Pacéo (batterie), Guillaume Naturel (sax ténor) et Airelle Besson (trompette).   

Samedi 14 septembre à 13h: le duo Elise Caron (chant)/Edward Perraud (batterie, percussions, électronique).

Samedi 14 septembre à 19h: Looking for Parker avec Manu Codjia (guitare électrique), Christophe Marguet (batterie) et Géraldine Laurent (saxophone alto).

Samedi 14 septembre à 21h: le sextet Laïka (hommage à la plus célèbre chienne de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques?) avec Anne Pacéo (batterie), Airelle Besson (trompette), Pierre-Alain Goualch (piano), Laïka (voix), Eric Maria Couturier (violoncelle) et Chris Thomas (contrebasse).

Dimanche 15 septembre à 15h: Macha Gharibian (piano, chant) en quintette. 

Dimanche 15 septembre à 17h: Dominique Fillon (piano) en quintette. Il s'agit bien du frère de François Fillon, Premier ministre de la République française de 2007 à 2012 ce qui montre l'esprit de tolérance des camarades que vous aurez testé avant le concert, lectrices libérales, lecteurs libertaires.

Dimanche 15 septembre à 19h: Trio Sam Sunset.

Par ailleurs, vous pourrez danser en toute liberté au Bal des Amis par la Compagnie Bernard Lubat le samedi 14 septembre 2013 à partir de 21h.

 

Le Jazz peut être compatible avec le communisme mais pas longtemps. Pour preuve, voici un extrait du film sur " Eddie Rosner, le Jazzman du Goulag ". En 1940, Eddie Rosner, ayant échappé à la Wermacht en fuyant la Pologne vers l'Est, fut chargé par le Premier secrétaire du parti communiste de Biélorussie, un de ses fans, de créer un orchestre de Jazz pour soutenir le moral de l'Armée Rouge. C'est ainsi que les soldats biélorusses découvrirent " Saint Louis Blues ". A la même époque, en application du pacte germano-soviétique et des consignes de l'Internationale Commmuniste, Maurice Thorez, secrétaire général du Parti communiste français de 1930 à 1964, avait déserté l'armée française dès le 2 octobre 1939 et s'était caché à Moscou en attendant la fin d'une guerre contre le nazisme et le fascisme à laquelle il ne participa jamais. Rien à ajouter.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

testing omni tech support 07/10/2014 10:38

The government of France is conducting humanity festivals every year at the capital. The objective of this festival is to ensure peace in the country and to make sure that the people living in that country give values to humanity.